FORMATION

Le cycle des Hautes Etudes régionales(HER) forme aux enjeux territoriaux

Publié dans l'édition Nord N. 8356 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

C’était le 24 juin dernier, dans les locaux de Sciences Po, à Lille. Au programme de l’avant dernière session de formation1 du cycle des Hautes Etudes régionales que pilote Philippe Durance, professeur au Conservatoire national des Arts et Métiers (CNAM) Paris : la démocratie territoriale. Avec, comme intervenants, Rémi Lefebvre, professeur et politologue, Sophie Delebarre, consultante à E2i, Loïc Blondiaux, professeur de science politique à la Sorbonne et Mathieu Stievenard. Celui-ci, chef de projet “Culture” au Conseil régional, a présenté à la trentaine de membres de cette première promotion cet outil de la démocratie participative et de la proximité qu’on appelle le débat public. Notamment en prenant appui sur une expérience de débat public qu’il a lui-même conduite l’an dernier dans le cadre de “Calais Port 2015”, projet d’extension sur la mer du port de Calais. Rappel : en France, la réalisation de tout projet d’amé-sociales, environnementales et de gouvernance de la région”, explique Philippe Durance.

 L’accès est conditionné par un certain nombre de critères dont l’implication du candidat dans une activité professionnelle et le passage devant un jury d’admission. Son coût (4 000 €) est imputable aux fonds de formation continue. Prochains rendezvous pour la trentaine de participants : un voyage d’études dans la Ruhr et leur grand oral d’évaluation en octobre prochain. Sans oublier, le 4 novembre prochain, la remise des diplômes des mains du parrain de cette première promotion 2010/2011 : Pierre Mauroy !