À DUNKERQUE, LE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE SIFOP FÊTE SES 50 ANS

Le Sifop prend un nouveau capgrâce à sa transformation statutaire

Publié dans l'édition Nord N. 8356 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le centre de formation professionnelle Sifop est une filiale de la CCI Côte d’Opale. Créé il y a 50 ans, son statut a évolué au fil des ans. Association puis organisme consulaire, il est aujourd’hui SAS (société par actions simplifiée) et a accueilli, le 18 juin 2010, deux nouveaux actionnaires dans le cadre d’une évolution statutaire. La nouvelle structure rassemble désormais la CCI Côte d’Opale (60%), la Socotec (20%), l’un des leaders nationaux en matière d’inspection, d’assistance technique, de conseil et de formation, et Horus Sirac (20%), leader sur le marché des contrôles et essais non destructifs dans l’industrie nucléaire.

 Le Sifop est un spécialiste des formations nucléaires et des formations en maintenance industrielle, en France ou à l’étranger. Grâce à la synergie des savoir-faire des trois organismes, il offre aux entreprises un éventail de formations à différents niveaux à la hauteur de leurs besoins. La volonté de l’organisme est d’être au plus près des préoccupations des entreprises afin de permettre la réactivité. Le Sifop intervient dans trois domaines professionnels : la maintenance industrielle (20%), la sécurité industrielle (10%), le nucléaire (60%). Il propose des formations qualifiantes en formation professionnelle et en apprentissage. Il s’adresse aux salariés des entreprises et aux demandeurs d’emploi.

 Il bénéficie d’un chantierécole agréé EDF, qui reçoit 600 intervenants chaque année et qui s’adresse aux 1 700 agents EDF présents sur le site du CNPE ainsi qu’aux quelque 3 000 prestataires ayant besoin d’être formés tous les trois ans. Les process sont étudiés en situation réelle à partir d’une maquette. Il dispense également des formations en entreprise adaptées aux domaines de la pétrochimie pour Arcelor, Total ou d’autres sites Seveso présents, mais également de l’agroalimentaire.

 Dirigé par Damien Cousy, il emploie 11 permanents dont 7 formateurs et fait intervenir 15 à 20 indépendants. Sa zone de chalandise s’étend sur l’ensemble de la Côte d’Opale mais également sur le territoire national et, au-delà, en Russie et en Belgique.

Dans son discours, Thierry Lothmann, président de la commission emploi formation de la CCI Côte d’Opale et membre du conseil d’administration du Sifop, a affirmé la volonté de sa délégation concernant l’existence d’un centre de formation régional et a jugé le Sifop en tant “qu’opportunité pour le territoire” par rapport aux besoins en sécurité des entreprises, dans le nucléaire ou dans le bâtiment, et à la nécessité de formations rapides : “Il se trouve également des synergies entre les trois organismes associés : Sifop, Sirac et Socotec par rapport au projet de Calais port 2015 !” La journée, qui a réuni deux séries de quatre conférences, s’est terminée par une réunion d’information concernant le bac pro environnement nucléaire.