Les Trophées de l’industrie 2012

Publié dans l'édition Nord N. 8436 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Les étudiants de l’enseignement supérieur.

Les étudiants de l’enseignement supérieur.

Patrice Pennel, président de la Société industrielle du Nord de la France, a succédé au regretté Jean Evin pour présenter la cérémonie de remise des Trophées, organisée avec le concours de la CCI Grand-Lille et du GFI. Il a rappelé que le secteur industriel représente 20% des emplois du privé dans la région. “L’industrie a la chance de faire partie de l’économie vraie, celle qui satisfait les besoins de l’humanité. Il nous faut la faire partager”, assure-t-il. Pourtant, cette industrie “qui invente, qui conçoit et qui fabrique des produits peine à recruter des jeunes, alors que les opportunités existent vraiment”, fait-il remarquer. Les quatre prix de l’enseignement supérieur remis par Centrale Lille, les Mines de Douai, HEI et l’Ecole nationale supérieure de chimie de Lille sont là pour témoigner de la vitalité et la qualité des projets d’étudiants. Le challenge design et création a vu cette année plus de trois cents participants concourir et vingt-neuf d’entre eux recevoir un diplôme, mais aussi un tutorat pour les accompagner dans leur formation et leur recherche d’emplois.

– Prix Pevelle 2000, remis par Pevelle 2000 : Lesage et fils SARL (59 147 Chemy).
Cette entreprise familiale de commerce en gros des viandes transforme des viandes haut de gamme et fabrique de la charcuterie, distribuées en restauration gastronomique et aux particuliers. Elle vient de commencer l’export en Suisse et en Allemagne, et a passé un accord sur le temps de travail avec ses salariés pour assurer des plages horaires plus importantes.

– Prix de la valorisation du patrimoine et des professions, remis par Proscitec : La Maison de la confiserie (59 139Wattignies).
L’association a pour but de promouvoir et transmettre les valeurs techniques et humaines du métier de confiseur par le développement d’un musée et de son animation au travers des expositions et des démonstrations de fabrication de bonbons réalisés dans son laboratoire. Pour “refaire chanter la Pie”, fermée en 2003.

– Prix de la SNCF, remis par la SNCF : Olczak (59 187 Dechy).
Cette entreprise d’études et de travaux de remaniement des installations caténaires existantes sur les lignes classiques électrifiées effectue des travaux sur les lignes télécom et les réseaux basse et moyenne tension. Elle intervient notamment sur tous les incidents sur les réseaux SNCF.

– Prix des acteurs de la sécurité, remis par Carsat Nord-Picardie : Pocheco (59 510 Forest-sur-Marque).
Pocheco est fabricant d’éco-enveloppes en papier. Son activité est guidée par les principes du développement durable : la réduction de l’impact sur l’environnement, la réduction des risques et l’amélioration de la productivité. Son usine a fait l’objet d’une refonte complète pour répondre à ces principes.

– Prix des acteurs de la sécurité, remis par l’AINF :KSB SAS (59 482 Haubourdin).
Fabricant de pompes depuis plus de 150 ans, l’entreprise est le centre de production international de pompes submersibles pour l’assainissement et emploie 130 personnes. Ces produits sont développés dans une démarche d’écoconception et font l’objet d’un bilan carbone.

– Prix de la transmission d’entreprise, remis par Nord transmission : Th.Leman (59 700 Marcq-en-Baroeul).
L’entreprise conçoit, fabrique et pose chez les particuliers des équipements et des aménagements en bois, conçus pour durer, pour les jardins et les espaces verts. Son dirigeant a repris l’entreprise après une carrière dans le monde du prêt-à-porter et la lingerie, pour passer du “jetable au durable”. Coup de coeur de la Société générale.

– Prix de la jeune entreprise innovante, remis par Inovam : Dewdrops (59 450 Sin-le-Noble).
Avec sa technologie verte basée sur la biodégradation (les bactéries) et l’oxydation (la lumière), l’entreprise commercialise un service complet de traitement sur site des déchets organiques liquides. Elle est capable de faire baisser de 95% la radioactivité des déchets pour n’en laisser que des restes salés. Elle est en négociation avec le Japon, à la suite de l’accident de Fukushima.

– Prix de l’innovation et de la créativité, remis par Oséo : LMK Energy (62 670 Mazingarbe).
Cette société transforme les déchets végétaux en pellets de bois de deuxième génération, dont le rendement calorifique supérieur à ceux qui existent actuellement sur le marché est très recherché par les centrales thermiques. Ils sont destinés à remplacer le charbon et le pétrole.

– Prix de la banque et de l’économie, remis par le Comité des banques Nord-Pas-de-Calais : Demeyer Group (59 840 Pérenchies).
Ce fabricant de meubles en kit d’entrée de gamme en panneaux de particules vient d’ouvrir sa quatrième usine à Linselles en 2012. Très présent sur le marché français, il exporte pour trouver d’autres marchés.

– Prix de l’imprimerie et de la communication, remis par l’Unic : Lenglet imprimeurs SAS (59 540 Caudry).
Cet imprimeur de catalogues et de grandes séries en héliogravure et en offset est dans le top 5 des imprimeurs français et réalise 30% de son chiffre d’affaires à l’export.

– Prix de la Fédération du bâtiment et des travaux publics, remis par la Fédération régionale des travaux publics du Nord-Pas-de-Calais : ScregNord-Picardie (59 653 Villeneuve-d’Ascq).
Spécialiste des travaux publics, des aménagements urbains et des infrastructures tertiaires et industrielles, la société intervient dans cinq départements auprès des donneurs d’ordre privés ou publics. Elle développe des techniques innovantes adaptées à tous les types d’ouvrage.

– Prix de la filière électrique, remis par Medee: Jeumont Electric (59 460 Jeumont).
La société construit des moteurs et des alternateurs depuis 1898, et fournit des contrôles commandes et services associés pour la propulsion marine et les énergies hydraulique, diesel, thermique et nucléaire. L’éolien offshore et hydraulique est un nouveau marché. La société travaille en collaboration avec les écoles et les laboratoires de la région.

– Prix de la filière électronique, remis par Electropole : DBT CVE, (62 117 Brebières).
Cette PME implantée près de Douai est spécialisée dans la fabrication des bornes électriques de rechargement des véhicules électriques depuis 20 ans. Elle réalise 70% de son chiffre d’affaires à l’export, pour les marchés publics comme privés. Elle est en train de mettre au point une technologie de rechargement rapide (30 minutes) avec Nissan. Coup de coeur Crédit agricole.

– Prix de l’industrie automobile, remis par l’Aria : Sealock (62 430 Sallaumines).
L’entreprise est spécialisée dans la formulation de colles en base aqueuse et de colles thermofusibles destinées aux industriels de l’emballage, des arts graphiques, du bois, du bâtiment et des hautes technologies. Elle a reçu trois certifications.

– Prix de l’industrie plasturgiste, remis par le GIP : Nutripack (59 148 Flinesles- Râches).
Cette entreprise fabrique et commercialise des emballages alimentaires destinés aux professionnels de la restauration collective et de l’industrie agroalimentaire. Elle a mis au point des produits réutilisables qu’elle récupère après livraison et utilisation.

– Prix de l’industrie mécanique, remis par la FIM : Semame (89 100 Sens).
Spécialisée dans l’ingénierie, les automatismes, l’électromécanique, les machines spéciales et le halage ferroviaire, cette société de la vallée de la Sambre a installé le plus grand atelier de réparation des TGV pour la SNCF à Villeneuve-Saint-Georges.

– Prix de l’industrie métallique, remis par l’UIMM : TIM (59 380 Bergues).
Ce fabriquant de cabines pour engins de travaux publics et de machines agricoles connaît un fort développement et a embauché 300 personnes depuis juillet 2010 après avoir traversé une période difficile entre 2009 et 2010 sans se séparer de ces collaborateurs. Grand Prix 2012 de la Société industrielle.

– Prix de l’industrie textile, remis par l’UIT Nord : Les Tissages de la Lys (59 205 Halluin).
Cette entreprise conçoit, tisse et commercialise des tissus Jacquard tapisserie et des produits finis manufacturés : tapisseries murales classiques et contemporaines, coussins, plaids, jetés de lits et articles de maroquinerie, avec un savoir-faire alliant la tradition aux progrès technologiques.

– Prix de l’industrie chimique, remis par l’UIC Nord : Ceca, filiale du groupe Arkema, usine de Feuchy (62 051 Saint- Laurent-Blangy).
Cette usine fabrique des produits de chimie de spécialité comme les additifs bitume, des additifs pétrole et gaz, des tensioactifs pour les engrais, la peinture, le traitement de l’eau, etc. Elle accueille dans ses murs une classe du collège Marie-Curie d’Arras pour faire connaître l’industrie aux élèves.

– Prix Eurasanté, remis par Eurasanté : In’TechMedical (62 180 Verton).
Cette entreprise est spécialisée dans la conception et la fabrication d’instruments orthopédiques et chirurgicaux.

– Prix de l’Institut Pasteur de Lille, remis par l’Institut Pasteur de Lille : Gènes diffusion (59 501 Douai).
Spécialiste de la génétique et de la reproduction animale dans les espères bovines, porcine et lapine, la société cherche à être innovante en développant des spécificités génétiques et technologiques dans le respect des valeurs d’un groupe coopératif.

– Prix de l’Université catholique de Lille, remis par l’Université catholique de Lille : projet Humanicité.
C’est un projet de développement territorial dédié au handicap et à la dépendance.

– Prix Entreprises et Cités, remis par Entreprises et Cités : projet Méo/ Fichaux.
Les deux spécialistes du café nordiste se rapprochent dans un esprit de complémentarité pour atteindre une taille critique incontournable (10% du marché français) pour mieux répondre à de nouveaux créneaux et produits, et pour préserver un savoir-faire industriel régional. .

– Prix de la CCI Grand-Lille, remis par la CCI Grand-Lille : boulangerie-pâtisserie Reigner.
Ce fabricant de pains, de viennoiseries et pâtisseries depuis 1864 est fournisseur de la restauration hors foyer, de la grande distribution et des distributeurs de produits surgelés.