Salades à composer

Publié dans l'édition Nord N. 8436 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Grâce à cette armoire, les clients de Jean-François Lévêque peuvent multiplier les compositions et varier les plaisirs selon les saisons.

Grâce à cette armoire, les clients de Jean-François Lévêque peuvent multiplier les compositions et varier les plaisirs selon les saisons.

A25 ans, Jean-François Lévêque a déjà eu plusieurs vies. Basketteur semi-pro passé par les parquets du BCM Gravelines- Dunkerque avant d’évoluer à Calais, il possède également un master en marketing, domaine dans lequel il a travaillé durant trois ans avant d’opter pour la gestion d’entreprise… son entreprise. “J’ai toujours voulu travailler pour moi, et j’ai toujours su que ce serait dans la restauration. Il fallait juste que je trouve le bon concept et que ce soit compatible avec mon activité sportive”, relate celui qui s’entraîne encore quotidiennement.

Allier plaisir et santé. Aiguillé par sa soeur, il découvre alors les bars à salades “qui font un carton à Paris”. Le sportif est totalement séduit par l’idée de “manger sain et équilibré” et opte dans la foulée pour une franchise Green is better. “Allier plaisir et santé c’est dans l’air du temps, et la restauration rapide c’est un secteur qui est en pleine croissance, argue Jean- François Lévêque. Quant à Green is better, c’est une franchise qui prône l’ouverture d’esprit, qui offre une certaine souplesse et qui compte déjà plus d’une quarantaine de restaurants en France depuis son lancement en 2009.” Depuis le 27 décembre dernier, l’enseigne est donc présente à Dunkerque. Installé en plein coeur de ville, sur un axe commerçant très passant et proche du centre administratif, le restaurant de Jean-François Lévêque cible avant tout une clientèle de bureau. “Mais pas uniquement les femmes, insiste le responsable des lieux. On travaille avec les sportifs, les étudiants, les familles, les gens de passage, etc. Ce qui est sûr c’est que dès qu’un client franchit la porte, il revient. Il faut dépasser le nom et garder à l’esprit que ce n’est pas un restaurant de salade verte. Au contraire : il y a une diversité de bases, et on peut être rassasié avec une salade.

Fraîcheur et variété. Le concept est simple : on commence par choisir sa formule : hot, life ou love, de 7,90 € à 9,90 €. Puis on choisit sa base entre salade verte, céréales, lentilles, pommes de terre, pâtes, riz, etc., qu’on agrémente d’ingrédients frais piochés parmi une trentaine de propositions allant de la viande au poisson en passant par du fromage, des légumes, des croûtons… On termine enfin en nappant sa composition d’un assaisonnement : sauce andalouse, vinaigrette traditionnelle, huile d’olive, marinade, vinaigre balsamique, etc. : là aussi le choix est vaste. “Les produits changent tous les jours et selon les saisons pour permettre aux habitués de pouvoir varier les plaisirs et ne pas se lasser”, précise Jean-François Lévêque. Pour les clients les plus fidèles qui veulent alterner les saveurs, ou pour les moins audacieux, le restaurant propose aussi des plats chauds (soupes faites maison, lasagnes, tartes et quiches, veloutés…). Les plus gourmands peuvent compléter leur menu de wraps et de desserts à choisir parmi les smoothies, mousses au chocolat, compotes, salades de fruits, cheesecakes et autres pâtisseries. Les plus occupés peuvent même se faire livrer ! Puis, petit à petit, l’arrivée des beaux jours aidant, la carte va continuer de se développer, tout comme le restaurant dunkerquois. “L’objectif est de tout faire pour que ce premier fonctionne et pour ça j’ai des projets en tête, notamment installer une terrasse pour huit à dix personnes d’ici le mois de mai et ouvrir le soir pendant la saison estivale.”