“Un vrai savoir-faire qu’il faut partager”

Publié dans l'édition Nord N. 8438 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Le Club des entreprises centenaires a été lancé le 29 mars dernier à la CCI Grand-Lille.

Le Club des entreprises centenaires a été lancé le 29 mars dernier à la CCI Grand-Lille.

La Gazette. Qu’avez-vous pensé du lancement du Club des entreprises centenaires ?
François-Xavier Delattre. Cela fait plaisir de voir des entreprises qui ont passé cent ans se regrouper au sein d’une structure associative. Il y a une vraie valeur dans les entreprises centenaires et un vrai savoir-faire qu’il est important de partager.

Pariez-vous sur la réussite de ce club ?
C’est évident. Nous faisons tout pour la réussite de ce club avec la volonté d’aller de l’avant.

Lors du lancement, l’accent a été mis sur l’homme. Faut-il un recentrage sur les valeurs humaines plutôt que l’obsession de la rentabilité ?
C’est toujours un équilibre qu’il faut rechercher. Les hommes ne peuvent pas s’épanouir dans une entreprise qui n’est pas rentable et une entreprise focalisée uniquement sur la rentabilité ne peut pas se développer.

Bigmat Delattre a un projet d’un point de vente sur la métropole lilloise. Y a-t-il une approche spécifique de l’investissement pour une entreprise centenaire ?
Pour notre projet de point de vente à Lille, nous avançons tout doucement. L’investissement doit être mûri et intervenir au moment opportun. Pour que l’investissement soit sûr, il faut éviter la précipitation.