La Banque postale inaugure un espaceentièrement dédié aux entreprises

Publié dans l'édition Nord N. 8438 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Philippe Bajou, membre du directoire de la Banque postale, a inauguré ce nouvel espace ouvert cinq jours sur sept.

Philippe Bajou, membre du directoire de la Banque postale, a inauguré ce nouvel espace ouvert cinq jours sur sept.

Dernière institution bancaire à entrer sur le financement des entreprises, la Banque postale ne ménage pas ses efforts pour attirer les clients. Le 5 septembre 2012, elle obtenait l’agrément de l’autorité de contrôle prudentiel lui donnant l’autorisation de commercialiser de premières offres de financement pour les personnes morales (PME, TPE, professionnels, associations, bailleurs sociaux, etc.). Depuis, elle propose des avances sur subventions pour les associations et des crédits aux bailleurs sociaux. D’ici la fin de l’année, elle lancera une offre de location financière et de location avec option d’achat, de crédit-bail immobilier, puis d’affacturage pour l’ensemble des clientèles personnes morales. C’est pour ancrer son positionnement dans le paysage bancaire régional que la Banque postale vient d’inaugurer, au 5 boulevard Emile-Dubuisson à Lille, le premier “Espace entreprises” de la région. Organisé autour d’un patio central, l’Espace entreprises est composé d’un espace d’accueil, d’un espace libre-service pour découvrir les offres de la banque, de salles de réunions et de bureaux individuels pour les rendez-vous. Et 15 conseillers y sont employés. Jusqu’alors peu présente sur le marché des PME avec 13 000 clients en France – pour 450 000 clients entreprises, collectivités et associations –, la Banque postale a pour ambition de figurer “dans les deux banques principales de ses clients entreprises”, ambitionne Philippe Bajou, membre du directoire de la Banque postale. “Il fallait montrer ce que l’on savait faire pour les particuliers avant de se lancer dans l’entreprise. Et nous avons montré qu’on savait apporter une réponse différente. Chez nous, c’est simple et sans petite clause”, explique-t-il.

Acteur du financement local. Bientôt, la banque se lancera sur le crédit aux collectivités. Un protocole d’accord entre la Caisse des dépôts, Dexia SA, Dexia crédit local et la Banque postale a en effet été imaginé fin février 2012. Il prévoit la création d’une co-entreprise détenue à 65% par la Banque postale et à 35% par la Caisse des dépôts qui va gérer une nouvelle offre de financement constituée d’une gamme de crédits simples, adossés en liquidité avec une tarification transparente. “Nous voulons être prêts fin juin. C’est une course contre la montre”, poursuit Philippe Bajou. L’ambition 2015 de la Banque postale : un encours à 5 milliards d’euros pour plus de 10 millions de clients. Actuellement, le produit net bancaise atteint 6,7 milliards d’euros et le résultat d’exploitation, 1,6 milliard d’euros.