Une nouvelle crèche à Feignies

Publié dans l'édition Nord N. 8444 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Maud Le Pen, chargée des relations avec les entreprises. La crèche s’est ouverte le 19 mars.

Maud Le Pen, chargée des relations avec les entreprises. La crèche s’est ouverte le 19 mars.

Le nom exact, c’est “structure multiaccueil interentreprises”. Et si elle a pris le nom “Le P’tit Bolide de Camille”, comme l’explique Maud Le Pen, chargée des relations avec les entreprises, c’est en référence à l’usine Renault de Maubeuge et au saint patron des infirmiers, Camille. “MCA et le centre hospitalier, précise-t-elle, ont réservé chacun dix berceaux à l’année. Dix berceaux qui peuvent représenter, en fait, 25 enfants… En tout, nous avons neuf entreprises du val de Sambre, Feignies, Maubeuge et Hautmont, dont une TPE, pour une place à l’heure seulement. Les entreprises peuvent donc payer des créneaux à l’année ou à l’heure, l’unité de base. On s’adapte.”
Mi-avril, un peu moins d’un mois après l’ouverture, il restait encore des places dans cette première du genre pour le val de Sambre. Sa surface : 500 m2. Sa capacité : 38 berceaux, dont 31 occupés.

Comment ça marche ? La crèche, associative, est gérée par la société douaisienne Des étoiles plein les yeux, une SAS créée en 2008. Elle en compte maintenant 25, principalement dans le Nord-Pas-de-Calais. Le groupe emploie 320 salariés et a accueilli, en tout, environ 2 000 enfants en 2011 pour 774 places disponibles. Pour l’instant, la crèche de Feignies totalise neuf professionnels mais, à pleine capacité, elle devrait compter en tout quinze personnes.
Concrètement, la crèche est ouverte de 5h30 à 20h, du lundi au vendredi. “L’association aide les entreprises à gérer leur planning et les salariés s’organisent mensuellement avec nous, précise Maud Le Pen. On accueille les enfants de 10 semaines à 4 ans et jusqu’à 6 ans s’ils ont un handicap.” Le cofinancement du fonctionnement est assuré