Le business sous un autre regard

Publié dans l'édition Nord N. 8444 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Aurélie Duquennoy et Karine Lafontaine.

Aurélie Duquennoy et Karine Lafontaine.

Clara Gaymard est annoncée au tout premier programme de conférences de Beez & Co. C’est même à la directrice de General Electric France que sera échu l’honneur d’ouvrir la journée de réflexion à laquelle une centaine de décideurs, de chercheurs et d’acteurs économiques devrait prendre part le 28 juin à l’auditorium d’EuraTechnologies. Ce sera la première grosse opération dans la toute jeune existence de Beez & Co. Cette structure, née le 19 mars dernier à Lille, est présentée comme une association financée par un fonds de dotation pour lequel vient d’être lancé un appel aux dons. Sa mission : accompagner les entreprises vers de nouveaux modèles de croissance non plus exclusivement orientés vers la rentabilité financière à tout prix. “Le business sous un autre regard”, la formule qui résume le positionnement de la structure, illustre cette volonté de changer de paradigme économique. “Nous sommes parties d’un constat : la situation actuelle c’est plus une situation de rupture et de changement qu’une situation de crise”, explique-t-on chez Beez & Co. Pour Aurélie Duquennoy, Anne-Lucie Domange, Karine Lafontaine et Caroline Valent, les quatre chefs d’entreprise à l’origine de Beez & Co, la marche vers les nouveaux modèles de croissance est inéluctable. “Nous sommes déjà dans la rupture. Maintenant il faut pouvoir accompagner ce changement”, explique Aurélie Duquennoy.
Les idées et les réflexions qui contribueront à la construction des nouveaux modèles de “développement harmonique”, les quatre fondatrices ne prétendent pas les créer toutes seules. “Nous allons réunir des acteurs de l’économie (chercheurs, chefs d’entreprise, personnalités du secteur de la cu