Ce 27 septembre au port de Lille

Just In Log met en valeur le savoir-faire dela filière logistique et transport régionale

Publié dans l'édition Nord N. 8378 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La montée en puissance d’un rendez-vous professionnel… Après Dourges en 2009, Valenciennes l’an dernier, c’est à Lille, au Port fluvial, que se déroule ce 27 septembre la 3e édition de Just In Log. Un forum présenté comme “l’événement de la logistique et du transport en Nord-Pas-de- Calais”. Par sa seule existence, Just In Log est l’expression d’une certaine synergie entre les acteurs de la filière logistique et transport du Nord- Pas-de-Calais. “C’est une réalisation voulue par le Club logistique, les CCI Grand- Lille, de Lens, de Valenciennes, de Dunkerque, le pôle Euralogistic, les fédérations de transport que sont la FNTR, TLF, les ports de Lille et de Dunkerque, les plates-formes multimodales, etc. Tous ces acteurs ont été à l’origine de Just In Log et travaillent ensemble autour du forum”, explique Alain Demeunynck, secrétaire général du Club logistique et transport qui réunit les dirigeants d’entreprise et autres structures de la filière en Nord-Pas-de-Calais. Symbole de la volonté des acteurs de coopérer sans perdre de vue la principale raison d’être de ce forum : promouvoir la filière logistique et transport de la région. Le Nord-Pas-de-Calais, comme bien d’autres régions de l’Hexagone, revendique le titre de “région logistique de France”. Sur Nord-logistique, le portail dédié à la filière en région, on parle même du Nord-Pas-de-Calais comme d’une “terre d’excellence logistique”. Principal argument mis en avant : la situation géographique du Nord-Pas-de- Calais, “carrefour d’échanges stratégiques”, au coeur de la “banane bleue”, zone économique au nord de l’Europe, à une heure des grandes capitales européennes (Paris, Londres, Bruxelles). Sont aussi évoquées les infrastructures telles que les ports (Lille, Dunkerque), le tunnel sous la Manche, les plates-formes multimodales (dont la plateforme européenne trimodale Delta 3), le réseau “dense” d’axes autoroutiers, ferroviaires et fluviaux. Sont même évoquées les infrastructures encore en projet, tel le chantier du canal Seine-Nord dont la mise en service est prévue pour 2017.

Métiers en mutation. N’exposent au Just In Log que les entreprises et structures présentes en Nord-Pas-de-Calais. Elles sont une cinquantaine cette année, “à peu près le même nombre que l’année dernière” indique Alain Demeunynck. Pour la cinquantaine d’exposants qui seront présents sur le forum, il s’agira de montrer leur savoir-faire aux 1 200 visiteurs attendus. Au cours des conférences prévues, il sera question des mutations en termes environnemental et écologique que connaissent aujourd’hui les métiers du transport et de la logistique. “Le Grenelle de l’environnement va amener les distributeurs à afficher les coûts carbone des produits dans les rayons, explique Alain Demeunynck. Le secteur de la distribution va mettre la pression sur la chaîne logistique laquelle sera amenée à réduire ses coûts énergétiques. Réduction qui passera par exemple par le transport massifié.”

Le transport est encore largement dépendant vis-à-vis du carburant fossile. Autre défi mettant en cause le modèle de transport : l’accroissement de la congestion routière. Le controversé projet d’autoroute A24 reliant Amiens à la Belgique via Lille en est un exemple. Egalement au coeur des discussions le 27 septembre, l’optimisation des livraisons de marchandises en centre-ville.

La 3e édition de Just In Log se tient après une année 2010 “en demi-teinte” en termes d’activité dans le secteur du transport. Selon l’Insee, le fluvial a connu un retour à la hausse du trafic à 6,97% tandis que le fret maritime et le fret aérien “sont restés moroses”. La baisse est estimée à 7% pour le port de Dunkerque et de 10,4% pour celui de Calais.