Accompagnement individualisé, service d’informations, concours

Certia interface, l’expert en innovation agroalimentaire au service de l’entreprise

Publié dans l'édition Nord N. 8632 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

CERTIA interface. Six lettres pour définir le Centre régional d’innovation et du transfert de technologie Interface au service des entreprises agroalimentaires du Nord-Pas-de-Calais. Derrière cette appellation se cache une équipe dirigeante bénévole, composée de retraités experts du domaine : Jean-Claude Bénit, président, ancien directeur industriel de United Biscuits Industries (Nieppe), Pascal Codron, directeur général délégué du groupe HEI-ISA-ISEN, et Daniel Blaie, ancien directeur qualité et environnement de Danone. Auxquels s’ajoutent trois «conseillers technologiques innovation». Véritables experts de l’agroalimentaire, mais surtout de l’innovation dans ce secteur, ils accompagnent les entreprises dans leurs démarches. Car, pour survivre, il n’y a pas d’autres routes possibles que celle de l’innovation. Les linéaires en grandes et moyennes surfaces se renouvellent sans cesse, pour réussir il faut garder sa place tout en proposant des nouveautés au consommateur. Un choix stratégique pas toujours évident à faire, surtout pour des structures de taille modeste où innovation rime avec temps et investissements financiers. D’autant plus que l’industrie agroalimentaire en région, c’est beaucoup de «très gros» − Roquette, Bonduelle, Lesaffre, McCain, etc. −, mais aussi une multitude de petits, voire très petits acteurs. Jean-Claude Bénit rappelle quelques chiffres : «L’agroalimentaire régional représente plus de 30 000 salariés, sans compter les emplois induits ! C’est donc un de nos principaux secteurs d’activité. On estime qu’un agriculteur fait vivre entre trois et six personnes.»

 La TPE-PME : 90% des accompagnés. «Nous accompagnons les entreprises sur le lancement ou le rajeunissement d’un produit, ou pour modifier les paramètres de production. L’idée c’est d’amener des outils et des pratiques d’innovation dans l’entreprise et de professionnaliser leur démarche», détaille Frédérique Martin, conseillère au CERTIA. La cible : 90% de PME, à destination desquelles le Centre propose des ateliers gratuits plusieurs fois par an : bilan carbone, efficacité énergétique, maîtrise des biofilms… «Beaucoup subissent la pression des GMS pour proposer des nouveautés. Les entreprises sont déjà dans une logique d’innovation, mais notre rôle est d’anticiper, de réfléchir sur le long terme à de nouveaux usages. Nous leur donnons des éléments de méthode, par exemple aller sur un salon et savoir comment revenir avec de bonnes idées», poursuit-elle. La loi est rude : pour faire accepter un nouveau produit il faut souvent en retirer un autre des rayons… Et risquer donc de disparaître des actes de consommation si l’innovation ne trouve pas preneur. «La difficulté c’est de faire coïncider la rencontre entre le besoin d’un consommateur et celui du chef d’entreprise», ajoute Daniel Blaie. Surtout que l’acheteur ne goûte pas le produit avant de l’avoir acheté… D’où le rôle crucial du packaging ! Dans son rôle d’accompagnement, CERTIA interface met par exemple en relation les entreprises avec des fournisseurs d’emballages ou des centres de compétences. «Les marges en alimentaire sont faibles. Les entreprises se concentrent sur leurs exploitations à court terme, or les clients actuels ne le seront peut-être plus dans les années à venir», ajoute Jean-Claude Bénit. Tout est aussi question de timing : Daniel Blaie se souvient du lancement par Danone du yaourt à boire Yop, lancé trop tôt selon lui mais qui, aujourd’hui, cartonne. CERTIA interface s’implique aussi dans de nombreuses structures régionales : J’innove en Nord-Pas-de-Calais, NFID, le pôle d’excellence Agroé, etc.

D.R.

Frédérique Martin, Daniel Blaie, Pascal Codron et Jean-Claude Bénit.

 2014, année riche en événements. L’an dernier, CERTIA interface a créé un club, ID’Réseau, composé d’une dizaine de personnes qui se réunissent plusieurs fois par an. Comme tout bon club qui se respecte, il a pour but de favoriser les échanges entre membres. Autres événements : des ateliers sur le management de l’innovation tout au long de l’année, notamment le 8 juillet prochain avec une journée ID’Réseau à l’ISA. Et, en novembre, la Semaine de l’innovation, avec une conférence dédiée à l’agroalimentaire.

 Concours de l’innovation agroalimentaire : les inscriptions sont ouvertes !

C’est en étroite collaboration avec le Comité de promotion et des partenaires que CERTIA interface organise depuis de nombreuses années le Concours de l’innovation agroalimentaire Nord-Pas-de-Calais. En amont du SIAL 2014, le concours fête cette année ses 10 ans. Toutes les entreprises ayant lancé depuis novembre 2012 un nouveau produit alimentaire fabriqué en Nord-Pas-de-Calais peuvent concourir, quels que soient leur taille ou leur statut. Le concours offre une véritable vitrine : les entreprises finalistes et lauréates sont mentionnées dans le «Nuancier de l’innovation», diffusé à la presse et aux acheteurs du secteur, et leurs produits sont exposés sur le stand Nord-Pas-de-Calais du SIAL. Lors de la précédente édition, plus de 30 candidats représentant 70 produits y ont participé. Premier concours de ce type organisé en France (dès 2004), il a depuis été largement dupliqué avec cinq autres éditions nationales. A l’occasion de la 10e édition, CERTIA interface a mené sa petite enquête, plutôt porteuse de bonnes nouvelles : 60% des produits récompensés sont toujours commercialisés (dont certains depuis 2004 !), soit deux fois plus que la moyenne nationale ; 150 entreprises ont déjà participé au concours. Les produits que le concours a récompensé depuis 10 ans ont largement été reconnus au niveau national : la Chicorée douce de Leroux a reçu le “Gré d’or Nutrition Santé”, prix de la FEEF (Fédération des entreprises et entrepreneurs de France), et le Délice de saumon fumé et foie gras de Cuisines d’Art’rôme a été récompensé par l’oscar de l’Innovation produits de la mer par le magazine LSA.

Informations sur www.innovation-alimentaire-npdc.com ou CERTIA interface au 03 20 43 54 71. Date limite de dépôt des dossiers : 30 avril 2014.

 Des guides pour vous aider à innover

Après avoir édité un guide sur les allergies alimentaires en collaboration avec Eurasanté, CERTIA interface a travaillé avec Polytech’Lille sur un guide interactif : «Comment rechercher de l’information sur le web pour mon projet innovant ?». Trouver la bonne information, organiser son équipe projet, valider ses idées… 550 sites web ont été sélectionnés et répertoriés. Un guide des dispositifs d’aides publiques a été également été imaginé en lien avec le pôle Nutrition Santé Longévité (téléchargeable sur le site du CERTIA interface).