En congrès régional à Lille

La JCE renouvelle ses équipes etpoursuit son maillage territorial

Publié dans l'édition Nord N. 8410 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Comme pour tout début d’année, la JCE renouvelle ses visages. La nouvelle présidente de la Jeune Chambre économique de Lille Métropole s’appelle Elodie Beckelynck et celle de la fédération régionale, Nathalie Bétourné, issue de la JCE de Boulogne-sur-Mer. Les deux dirigeantes ont été désignées le 10 décembre 2011 à l’IAE de Lille au 37e Congrès régional de la fédération Nord-Pas-de- Calais de la JCE française. Mais la plus importante décision qui fera entrer ce congrès dans les annales de la JCE est la création d’une nouvelle fédération locale, celle de Béthune. “Il s’agit en réalité d’une recréation car cette fédération, qui existait depuis un demisiècle, avait été dissoute il y a deux ans”, explique Elodie Beckelynck, future chef d’entreprise dans le secteur de la confiserie. Dans ses jours de gloire, cette première fédération de Béthune avait compté parmi ses rangs un membre devenu une personnalité régionale illustre : Léonce Deprez, ancien députémaire du Touquet. C’est Nicolas Delelis, salarié dans le secteur bancaire, qui devrait prendre les rênes de la nouvelle fédération locale de Béthune.
Une autre fédération locale pourrait aussi voir le jour dans le Dunkerquois et pour laquelle celle de Lille Métropole s’est engagée à assurer le parrainage. Deux structures en gestation mais une structure aussi sur le déclin. Il s’agit de la fédération locale de Valenciennes dont le nombre d’adhérents est en chute libre. Avec à peine quatre membres, la fédération locale de Valenciennes, qui peine à mobiliser des jeunes entreprenants, devrait simplement disparaître en 2012. Les deux structures naissantes comprises, la JCE du Nord- Pas-de-Calais, composée d’environ 90 adhérents, comptera au net six fédérations, dont les quatre solidement établies sont celles de Lille Métropole, Arras, Boulogne-sur-Mer, Saint- Omer.
Parmi les projets qu’Elodie Beckelynck et son équipe comptent mettre en oeuvre en 2012, des animations le long des berges de la Deûle et un concept destiné à équiper les demandeurs d’emploi pour leur donner de l’assurance lors des entretiens d’embauche. La fédération Lille Métropole de la JCE est souvent à l’origine d’innovations ensuite reprises au niveau national et international. Il en ainsi du “Training Job K-fé”, formation à la valorisation du savoir-être, expérimentée pour la première fois à l’université Lille 3 à Roubaix, en 2010. En novembre dernier, ce concept a été décliné pour les seniors.