Bilan 2011 et perspectives 2012

Agir ensemblepour une cohésion régionale

Publié dans l'édition Nord N. 8416 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Terminé le “tout pour Lille” ou le “tout contre Lille”. Avec l’arrivée de Philippe Vasseur à la présidence le 12 janvier 2011, une méthode de gouvernance “attentive” a été adoptée. Le but ? Que les chambres territoriales – Grand-Lille, Grand-Hainaut, Artois et Côte d’Opale – avancent dans une même direction pour faire rayonner la région. “En 2011, nous avons tenu 7 assemblées générales et des réunions ont été réparties sur l’ensemble des territoires”, détaille Philippe Vasseur. De ces réunions réunissant 70 élus, ont découlé le plan stratégique régional (12 projets au service de la région), 4 des 12 schémas sectoriels (gestion des équipements portuaires et aéroportuaires ; internationalisation des entreprises et des territoires ; innovation, recherche ; et développement durable) et, bien sûr, le budget. “En tout, 165 millions d’euros auxquels s’ajoutent 100 millions pour les ports”, explique Philippe Vasseur, pour poursuivre : “Nous voulons être les porte-parole transversaux des acteurs économiques de la région.” Une ambition d’autant plus réaliste que désormais, les CCI se dotent d’une identité visuelle commune avec une déclinaison propre à chaque territoire. Lancé il y a six mois, le magazine des CCI – décliné sur chaque territoire – est aussi un bon moyen de communiquer avec les ressortissants. Par ailleurs, l’Oret (Observatoire régional de l’économie et des territoires) a été créé pour coordonner les études réalisées sur l’ensemble des territoires. Au total, ce sont 18 personnes, sous la direction de Jean-Louis Guérin, qui réalisent ces études.

Projets et mutualisation des moyens. Après l’adoption des quatre premiers schémas sectoriels, ceux à voter en 2012 concernent “Entreprendre en Nord-Pas-de-Calais”, “Commerce”, “Tourisme” et “Formation et enseignement”. “La totalité des schémas sectoriels sera réalisée avant la fin du semestre ; 2012 ne sera pas une année simple. On sera attentif aux entreprises. Car ce n’est pas parce que la situation est difficile qu’il ne faut plus avoir de projets”, ajoute le président. Et parmi les projets de 2012, on peut notamment citer Calais port 2015, la construction de la Serre numérique à Valenciennes, le campus Euralogistic à Delta 3, le Centre européen des textiles innovants, le canal Seine-Nord Europe, la base aérienne 103, le Louvre-Lens… (voir encadré). Visionnaire, la CCI de région (CCIR) travaille déjà à horizon 2013, avec un changement de taille. Dès le 1er janvier, la CCIR sera l’employeur unique des 1 800 salariés employés par le réseau consulaire. Les services seront donc mutualisés mais un déménagement n’est pas encore à l’ordre du jour pour 2012. Bref, après une année 2011 chargée, celle qui commence l’est tout autant, mais c’est la volonté commune des chambres : “Quand on s’engage, on travaille !”, a rappelé Philippe Vasseur.