SOIRÉE DE REMISE DES CHÈQUES D’AIDE AUX TPE

Artois Comm. stimulela dynamique rurale

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8357 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La communauté d’agglomération de l’Artois (Artois Comm.) a mis en place, depuis le 1er janvier 2010, un dispositif d’aide à l’investissement et à l’emploi des très petites entreprises. L’objectif de ce dispositif est de densifier le tissu des très petites entreprises artisanales, commerciales et de services sur les 39 communes de moins de 3 000 habitants que compte l’agglomération. “Le dispositif d’aide à l’investissement concerne les entreprises en création, reprise ou développement, les entreprises qui sont inscrites au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers. Sont éligibles à ce nouveau dispositif les entreprises ayant un effectif inférieur à cinq salariés”, présente Dominique Delecour. L’aide financière représente 15% du montant d’un investissement non réalisé au moment du montage du dossier, compris entre 10 000 et 100 000 euros. Ne sont exclus de ce dispositif que les activités libérales à l’exception des groupements de professionnels dans le cadre d’un groupe médical. “Il s’agit d’un investissement qui doit obligatoirement être assorti d’une création d’emploi(s). D’ailleurs, 1 000 euros supplémentaires sont versés pour chaque emploi créé, dans la limite d’un maximum de cinq emplois”, poursuit-il. Le dispositif est quant à lui évalué tous les ans afin de vérifier la réalité des investissements et/ou de la création d’emploi.

 Les lauréats. Treize entreprises de l’agglomération ont été mises à l’honneur lors de la soirée de remise des chèques de ce dispositif d’aide aux TPE. Cette aide leur a permis d’investir dans du matériel ou encore d’embaucher des salariés.

– SARL Attagnant Vincent à Hinges, entreprise de plomberie, sanitaire et chauffage créée par Vincent Attagnant et Jean- Baptiste Vincent (5 500 euros d’aide).

 – EURL Cats’Nko, société de conception, fabrication et commercialisation d’accessoires pour animaux, créée en février 2010 par Stéphanie Janssens, éleveuse (7 500 euros d’aide).

 – SARL Cayet “La Découverte”, boulangerie-pâtisserie, ouverte depuis juin 2010 par Nicolas Cayet (18 000 euros de participation).

– Le Croustillant, un point chaud avec projet de création en boulangerie-pâtisserie à Sailly-Labourse, géré par Sylvain Dehaese et son épouse (5 000 euros de subvention).

– SAS Dasil, supermarché Coccinelle à Sailly-Labourse, créée par Michel da Sylva, reprise du supermarché en mars 2010 et obtention d’une aide de 6 500 euros.

 – Institut Emmanuelle à Hinges, créé par Emmanuelle Taclet en novembre 2010 suite à un licenciement économique. Participation d’Artois Comm. pour 3 000 euros.

 – Festu’pizza, vente de pizzas à emporter, créée par Yves Beghin, en avril 2010, suite à son licenciement de la société Filartois de Douvrin. Obtention d’une participation globale de 2 500 euros.

 – SARL Gerdi, société de travaux d’aménagement, de restauration et de montage de cuisines et bains. Pascal Gamblin et Jean-Claude Godart sont associés dans cette entreprise créée en mai 2010. Ils ont obtenu une participation de 3 500 euros.

 – SARL Frédéric Godart, boulangerie-pâtisserie créée en octobre 2010, à Richebourg. L’entreprise a obtenu la participation maximale d’Artois Comm. de 18 000 euros, pour un investissement de 200 000 euros et la création de trois emplois.

– SARL Joosten, boulangeriepâtisserie, gérée par Mathieu Joosten. Reprise en mai 2010, d’une boulangerie suite à la faillite de l’ancien gérant. Participation d’Artois Comm. de 10 500 euros.

–Pharmavie Leroux à Cuinchy. Officine gérée par Eric Leroux, déjà présent dans la commune depuis 1991et qui a souhaité créer une nouvelle pharmacie plus grande et plus moderne. Participation d’Artois Comm. pour un montant de 17 000 euros.

– EURL Turquet Stéphane, création d’un commerce d’alimentation sous la marque Proxi, à La Couture, suite à un licenciement économique de Filartois Douvrin. Obtention d’une participation globale de 5 500 euros.

 – Util Occaz, garage automobile à Sailly-Labourse, géré par Henri Pochet, mécanicien automobile de métier, 5 000 euros d’aide à l’investissement.