À SAINT-LÉONARD

Les Meubles Flahaut fêtent leurs 60 ans

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8359 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’histoire, raconte Dominique Flahaut, présent dans l’entreprise depuis 44 ans, débute en 1946 quand mon père s’installe ébéniste dans le village à côté de Saint-Léonard. Juste un petit atelier et un apprenti. Il fabrique des meubles à la demande et les livre dans une charrette à bras.” En 1949, une opportunité lui permet d’acheter une grande maison face au château de Pont-de-Briques à Saint- Léonard, qui deviendra rapidement le magasin. Si Gabriel Flahaut père continue à fabriquer des meubles jusqu’en 1957, il a l’idée de les exposer avant de les livrer : ainsi il transforme sa salle à manger en salle d’exposition. Puis le salon… Emporté par sa passion, l’ébéniste grignote l’espace familial, avant d’acquérir les maisons voisines.

De la fabrique à la distribution. Plus tard, un premier représentant vient proposer ses meubles et d’autres suivent. Les Flahaut découvrent alors les avantages du négoce par rapport à une fabrication pas toujours rentable. Et, chaque année, leur surface d’exposition augmente pour dépasser les 2 000 m². Mme Flahaut prend la relève de son mari de santé précaire, de 1962 à 1999. “De vendeurs de meubles, connotation devenue péjorative, nous sommes devenus distributeurs sous différentes formes, en développant un partenariat avec nos principaux fournisseurs, explique Dominique Flahaut. Nous avons vulgarisé bien des collections : le breton, le basque, le Louis XIV et surtout le Louis-Philippe qui nous a fait vivre durant plus de vingt ans. Puis, nous avons créé au sein du magasin des boutiques

– des ‘shops in the shop’ – pour y présenter de larges collections des principaux fabricants français contemporains, Cinna, Griffon, Célio ou Ménard…” “Et, ajoute son frère Gaby, nous avons ouvert un espace outdoor dans le jardin où nous avons passé une enfance insouciante.”

La plus grosse enseigne indépendante. En 2006, les Meubles Flahaut ont aussi intégré la franchise Gautier. Actuellement, la structure s’articule autour de trois pôles : l’espace Gautier, les cuisines avec Perenne, et la gamme traditionnelle avec Flahaut. A une époque où le commerce a tendance à se franchiser, la SAS Meubles Flahaut revendique fièrement ses soixante ans d’héritage. Elle est devenue aujourd’hui la première enseigne de meubles indépendante sur tout le littoral de la Côte d’Opale, face aux chaînes de grande distribution. Grâce à sa réputation et à son site Internet, le magasin attire une clientèle bien au-delà de sa zone de chalandise, même si 70% du chiffre d’affaires est réalisé dans le Boulonnais.