Lancement des Trophées Averedes villes électromobiles 2011

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8379 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Des enjeux sociétaux majeurs. Faire face aux déf is environn e m e n t a u x , préserver la qualité de l’air, décongestionner les cités sont des enjeux sociétaux majeurs. Associés à l’augmentation du cours du pétrole, aux mutations sociétales, aux crises sociales et à une opinion publique de plus en plus concernée par les questions écologiques, ces enjeux appellent à modifier les modes de mobilité, les collectivités ayant un rôle essentiel à jouer dans cette évolution. L’année 2010 a amorcé un tournant décisif pour les véhicules électriques et hybrides, avec leur apparition sur le marché mondial. En France, il est accompagné par le plan national “véhicules décarbonés” et la mise en place du premier groupement d’achat de 50 000 véhicules électriques associant entreprises et collectivités.

De réels critères d’attribution des trophées. L’édition 2010 des Trophées des villes électromobiles a mis à l’honneur 11 villes et intercommunalités pour leurs actions et projets liés à la mobilité électrique (Bourges, Cagnessur- Mer, communauté d’agglomération de La Rochelle, communauté urbaine de Strasbourg, Gap, Grand Angoulême, Grasse, Nice Côte d’Azur, Orléans, Pertuis, Rennes Métropole).

Comme lors de la 1ère édition, le choix prendra en considération les politiques et dispositifs d’incitation à l’acquisition et à l’utilisation des véhicules électriques, le nombre de véhicules électriques (flottes, transports publics), les initiatives originales ou projets favorisant la mobilité électrique (véhicules en libre-service, déploiement d’infrastructures de charge, plates-formes de livraison de marchandises) et la communication (événements, expositions).

Toutes les collectivités sont concernées. La mobilité électrique étant en phase de démarrage, rares sont les collectivités ayant déjà mis en oeuvre tout ou partie de ces actions. C’est pourquoi les projets en cours, politiques ou actions, même non encore opérationnelles, seront pris en compte dans les critères de sélection.

Toutes les collectivités sont concernées, les petites villes ou communautés de communes ont autant de chances que les grandes agglomérations et communautés urbaines de devenir lauréates, les critères de sélection étant indexés au nombre d’habitants. Les trophées seront remis lors du Salon des maires et des collectivités locales en novembre. Pour participer, les collectivités candidates doivent remplir un questionnaire en ligne avant le 15 octobre, disponible sur www.france-mobilite-electrique. org.