Recyclage des métaux

Coenmans recyclage industriel,lauréat d’un prix national

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8383 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Spécialiste du recyclage des métaux ferreux et non-ferreux depuis plus de 20 années, Coenmans recyclage industriel (CRI), initialement installé à Aniche, près de Douai, s’est implanté sur le port de Béthune en 1996. Depuis, l’entreprise n’a de cesse de peaufiner sa démarche de recyclage. Mais recycler toujours plus et toujours mieux demande beaucoup d’espace. Afin de trouver une solution, William Coenmans est allé chercher les compétences d’Yves Gille et lui a confié la réorganisation complète du site de 40 000 m2. L’entreprise, qui faisait uniquement du recyclage de métaux, en a profité pour développer de nouveaux domaines de compétence. Il s’agit plus particulièrement du traitement des véhicules hors d’usage, du broyage de câbles et enfin du traitement des DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques). Après une phase de gros travaux et de sécurisation de son site implanté sur le port de Béthune, l’entreprise vient de décrocher un prix au concours Axa. Coenmans a bénéficié pour ce faire de l’aide de son agent d’assurances Jean- Paul Arwengaud de Béthune. En étroite collaboration, l’entreprise et son conseil ont procédé à une restructuration totale du site de production qui est soumis à autorisation et mis en place une série de mesures de prévention. L’entreprise Coenmans a tout d’abord développé un projet de doublement des flux traités, pour atteindre 100 000 tonnes, tout en maîtrisant son bilan carbone. En outre, elle a pour projet de construire un quai au bord du canal d’Aire et de favoriser le transport ferroviaire. La société s’est également engagée dans une procédure de certification Iso 14001 et embauché un animateur QSE spécialement formé à la sécurité et à l’environnement.

Trophée Axa prévention. Le concours auquel a participé l’entreprise CRI vise à valoriser les initiatives innovantes en matière de prévention des risques au sein des PME. Sont récompensés les binômes (entreprises et agents généraux d’assurances) qui oeuvrent à la mise en place d’un programme de prévention efficace pour réduire les risques dans l’entreprise. Le concours se déroule en deux temps. En région, une centaine de dossiers ont été déposés parmi lesquels 15 entreprises ont été récompensées. Ensuite, les lauréats régionaux entrent en lice pour gagner un des quatre prix nationaux. Le jury national (composé du directeur grands comptes de Socotec, de la directrice grands comptes banques-assurances du bureau Veritas, du directeur technique et développement de Dekra, d’une experte du CNPP, du directeur de l’ACMS, d’un agent général Axa et de directeurs d’Axa France) a analysé les dossiers des entreprises. Le jury a été particulièrement attentif à l’existence d’une réelle politique de prévention et à la mise en oeuvre d’une ou plusieurs démarches de prévention dans l’entreprise. Etaient également appréciés la signature d’une charte Axa et les résultats obtenus (indicateurs quantitatifs et qualitatifs), prouvant que la démarche de prévention mise en place est efficace.