Quatri ème édition des Fabriques numériques

La Côte accueille le monde régionalde l’économie numérique

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8393 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Les ex-CCI de Dunkerque, Calais et Boulogne-sur-Mer organisaient jadis les Net Days ; au niveau régional, le Pôle numérique lançait les Fabriques numériques en 2007. L’an dernier, elles prenaient leurs aises à Valenciennes, sièges des Ateliers numériques. Cette année, elles auront lieu sur les 4 sites de la Côte d’Opale. Des événements à Dunkerque, des conférences à Calais, un forum à Boulognesur- Mer… 10 000 courriels ont été envahis de rappels, la mobilisation est grande. Le 28 novembre prochain à Montreuil- sur-Mer, la CCI territoriale lancera les débats de la Fabrique avec “10 onseils utiles pour réussir efficacement son commerce en ligne”. Des témoignages, des pratiques à partager sont au programme. Le but, vendre à travers le web. Le tourisme commercial a préparé les commerçants de la Côte à s’intégrer dans ces flux marchands dans lesquels on peut dénombrer quatre espèces: les pure player qui ne vendent qu’en ligne ; les commerçants qui marchent sur deux pieds (la boutique et le site marchand) ; le pure player qui ouvre des boutiques pour accroître ses positions ; enfin, le commerçant qui ferme boutique et qui migre vers le web.

La Côte et sa tradition commerçante bien placée ?
Tous ces nouveaux commerçants se voient désormais dans des clubs et partagent au fil de l’année leurs pratiques. Ça donne des champions : en témoignent les cas suivants : qui connait CDM ? Son créateur et dirigeant Philippe Lallier est numéro 1 en France dans le domaine de la vente liée aux multinaissances (besoin de poussette pour des triplets ? De couches en milliers d’exemplaires ?). Qui se doute de la présence du numéro 3 français de la vente de meuble design. Achat Design est un pure player qui développe ses affaires en reconstituant toute sa filière : ses ventes en ligne lui ont permis d’ouvrir des boutiques. Et il compte bien produire lui-même ses meubles à terme. Quand le commerce en ligne relance une industrie… Le commerce en ligne n’est pas forcément destructeur d’autres métiers: il peut au contraire développer des activités périphèriques importantes et créatrices de valeurs. Comment vendre sans entrepôts proches pour livrer ? Le dunkerquois Electro Diffusion, spécialiste dans l’electronique grand public et professionnel l’a bien compris et peut compter sur son entrepôt du pays de Desvres. Combien sont-ils à faire affaire en ligne ? “On en a detecté 150, indique Valère Fagot, chargé de l’économie numérique pour la CCI Côte d’Opale, mais de manière empirique, car il y en a bien plus”, ajoute-t-il. Les commerçants qui vendent par E-bay, par les réseaux sociaux… Des centaines, des milliers ? L’économie numérique n’est pas seulement un secteur d’activité de plus ; elle interroge nos pratiques et recèle une toile de possibilités de créer de la valeur. Dans la région, on aime les fabriques.