Inside, l’entreprise spécialisée dans la décoration et la formation

“J’ai voulu créer une activitéqui me corresponde”

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8393 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Rebondir à 50 ans après un licenciement n’est jamais chose aisée. Katya Lemaître n’a pas cédé à l’adversité et a décidé d’aller au bout de ses idées en créant son entreprise. “J’ai occupé pendant longtemps le poste de directrice pédagogique, j’ai ensuite vécu une autre expérience professionnelle. Tout cela s’est avéré formateur et l’entrepreneuriat correspond finalement à mes envies et mes attentes”, souligne-t-elle. Passionnée depuis toujours par la décoration, elle s’est tout naturellement tournée vers cette activité qui lui sied à ravir, ne laissant rien au hasard. Elle est notamment retournée sur les bancs de l’école dans une institution parisienne. “Comme pour tout métier, on ne s’improvise pas décorateur. Je disposais des connaissances à l’état brut, il me restait à acquérir la méthode de travail. En quelque sorte, il fallait apprendre les fondamentaux de la profession, mettre des mots sur les techniques. J’ai mis à profit une CRP (convention de reclassement personnalisé) de six mois pour parfaire mes compétences”, explique Katya Lemaître.

Parallèlement, elle a engagé les démarches de création de sa société, se rapprochant de la CCI de Béthune mais aussi de la plate-forme Artois initiative. Cet organisme lui a accordé plus qu’un simple prêt d’honneur : “Les personnes qui ont suivi mon dossier m’ont offert un accompagnement personnalisé. Ils ont toujours été disponibles quand je m’interrogeais ou rencontrais un souci. Quand on se lance dans un projet de création, il est primordial d’être épaulé, guidé et conseillé.

Etre réceptif. Inside a vu le jour au printemps dernier. Katya Lemaître a installé ses locaux en centre-ville de Béthune, dans une aile de son habitation qui était inoccupée. “On a redonné vie à ce qui était jadis un atelier de tannerie, dans cette maison qui est la plus vieille de Béthune. J’y ai aussi aménagé mon bureau.” L’intéressée propose ses services aux particuliers, entreprises, hôteliers, collectivités, et sait s’adapter à tous les budgets. Conseil, relookage d’une pièce ou d’un intérieur complet, elle dispose de plus d’une corde à son arc et procède d’une manière très ordonnée. “Le dialogue prend une place très importante. Les habitudes de vie doivent être évoquées car il vaut mieux soigner particulièrement un espace dans lequel on passe beaucoup de temps. Il faut savoir cerner ce que les gens aiment et surtout n’aiment pas. Je peux alors commencer à travailler sur des planches d’ambiance, puis il faut affiner pour mettre en place le cadre, les matières et les couleurs, qui correspondent aux attentes du client. Il faut aussi se charger de trouver mobilier et les objets de décoration… Dans une région où l’hiver dure des mois, il est essentiel de se sentir bien chez soi. Outre le savoir-faire technique, on se doit de faire montre de créativité mais aussi de débrouillardise.

Former les autres. Ayant consacré 25 années de sa carrière à la pédagogie, Katya Lemaître est également, par le biais d’Inside, revenue à ses premières amours : la formation. En effet, elle a inclu cette notion dans les statuts de son entreprise. Ce sujet, elle le maîtrise sur le bout des doigts et elle intervient déjà dans divers organismes sur la métropole lilloise, sur la région parisienne et sur le bassin minier. Mais surtout elle a intégré à son projet la création de son propre centre de formation professionnelle. Elle a d’ailleurs obtenu le feu vert de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation et du travail. “La diversification constitue un aspect important pour pérenniser Inside. La formation est un des axes majeurs de développement de la société. Je veux m’inscrire dans le cadre du droit individuel à la formation et présenter un cursus se déclinant sous diverses thématiques, telles que couleurs tendance, matériaux…

Par ailleurs, Katya Lemaître souhaite mettre en place rapidement des ateliers tournés vers les loisirs, qui devraient se dérouler le samedi matin. Le concept s’adressera à tout public et il consistera à initier ceux qui le souhaitent à des techniques de décoration.