Opale aéro system : la jeune sociétéa pris son envol !

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8409 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

En pépinière, les plus anciens sont là pour faire partager leur expérience aux plus jeunes. Même si elle est courte, puisque les sociétés accueillies sont invitées à voler de leurs propres ailes au bout de trois ou quatre ans, elle est précieuse pour ceux qui démarrent. Ainsi, Mathieu Charles a participé au petit déjeuner de Créamanche.
Ce jeune ingénieur, épris de parapente, conçoit, réalise et vend des matériels destinés aux loisirs aériens. Il a même monté sa propre SARL en septembre 2010 et embauché son compère Stephen Schapman, en s’installant dans un atelier de 80 m² de la pépinière d’entreprises Créamanche. Partenaire du leader mondial de tissus techniques de parapente (Porcher Sport), Opale aéro system conseille sa clientèle sur l’acquisition du tissu et la livre en 48 heures à un prix optimal. “Mais, pour 90% de notre activité, explique-t-il, nous produisons des modèles réduits de parapente et de paramoteur. A nous deux, nous dessinons la voile, le harnais, le pilote, effectuons la mise au point et le prototypage. Nous confions la fabrication de la voile et du chariot à des soustraitants (dont le CAT de Saint- Léonard), puis nous assemblons le tout.” La diffusion s’effectue directement via le site internet, mais aussi grâce à un réseau d’une trentaine de professionnels du modélisme : partout en France, en Allemagne et Grande- Bretagne, mais aussi au Brésil, au Japon ou à Abu Dhabi. “Comme avec tout modèle réduit, assure Mathieu Charles, on retrouve avec nos engins les mêmes sensations et le même pilotage qu’avec l’appareil réel. C’est un bon outil pédagogique, mais aussi un objet volant polyvalent, de faible encombrement, capable de supporter jusqu’à 3 kg de charge utile (appareil photo ou caméra)”. Mille exemplaires se sont déjà envolés sous d’autres cieux.