Audo express s’

1989-2011, une croissance continue

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8423 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Au centre, Chantal Manguin-Dufraisse, sous-préfète, et Reynald Defrancq, directeur d’Audo express.

Au centre, Chantal Manguin-Dufraisse, sous-préfète, et Reynald Defrancq, directeur d’Audo express.

Recentrage et agrandissement sur Tatinghem. Le 13 décembre, Reynald Defrancq accueillait en ses bureaux de Tatinghem la sous-préfète, les présidents de la Caso, de Saint- Omer développement et un élu de la CCI1. La presse était également présente pour une nouvelle d’importance en ces temps de morosité économique : le regroupement de toutes les activités du groupe sur le site de Tatinghem avec l’annonce de la construction d’un nouveau bâtiment et la création de 30 emplois nouveaux sur les trois années qui viennent. En 2015, Audo express devrait donc compter 140 collaborateurs. Ce succès, le PDG l’attribue aussi au soutien sans faille des organismes précités en différentes circonstances, notamment lors du démarrage en 1989 et lors de la crise de 2008 qui faillit emporter son entreprise. Il tenait à remercier ces partenaires institutionnels et leur annonçait le transfert de toute son activité sur l’Audomarois et sur un seul site quand sera achevé le bâtiment projeté.