Développement des entreprises

Une conventionentre la BGE et la CCAF

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8425 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Promouvoir la création et la reprise d’entreprise, accompagner les porteurs de projet, telle est la volonté commune de la communauté de communes Artois- Flandres et la boutique de gestion Espace. “Nous travaillons en toute confiance : notre collaboration a débuté en 2004”, rappelle Jacques Napieraj, président de la CCAF. A cette époque, la communauté de communes souhaite mettre en place une politique de diversification des activités économiques de son territoire. “Parmi les actions engagées, nous avons décidé de mettre l’accent sur le développement du tissu commercial, artisanal et des services, sous-représentés sur le territoire.” Localement, l’industrie sidérurgique représente en effet le plus gros employeur. Cependant, depuis quelques années, l’entreprise ne renouvelle plus les départs en retraite et les effectifs ont fortement diminué. Seule solution pour que le secteur garde une dynamique : développer le tissu de TPE et PME, un travail de longue haleine mais qui donne de bons résultats chaque année au vu des statistiques des accompagnements. Courant 2011, la BGE a organisé trois réunions thématiques à destination des demandeurs d’emploi. Une action de sensibilisation à l’esprit d’initiative a également été proposée et “un groupe de 14 jeunes s’est rendu à la pension canine de Lambresles- Aires”, poursuit Nathalie Charton, responsable de la BGE du Béthunois. Cette pension a été ouverte récemment par une des personnes accompagnées, preuve que la dynamique instaurée sur le secteur porte ses fruits. Un exemple parmi tant d’autres dans la liste de toutes les actions mises en place…

Des actions pour 2012. Dans le cadre de la convention paraphée par les deux présidents, l’ensemble des actions de l’année 2011 seront reconduites. S’ajoute la mise en place d’une couveuse à l’essai. “Le dispositif permet de tester l’activité afin de limiter au maximum les cas d’échecs”, précise la directrice. La BGE participera tout au long de l’année à la vie du territoire par la mise en place de permanences biannuelles, la promotion du service auprès des élus et acteurs économiques, la participation de la BGE aux actions menées sur le territoire (réunions de groupes de travail, forums, actions partenariales) et la mise en place d’actions de sensibilisation à destination des porteurs de projet. “La BGE va également renforcer son accompagnement et son suivi des porteurs de projet, et poursuivre la réalisation des trois journaux dédiés aux entreprises.” Courant 2012, trois réunions de sensibilisation se tiendront avec chacune une thématique différente. “Nous allons également organiser le forum de la créationreprise le 17 avril 2012”, annonce la responsable de la BGE de Béthune. Les actions de la BGE sur le territoire de communauté de communes se prolongeront aussi via le “BG bus” qui ira à la rencontre des potentiels porteurs de projet: le bus de la création d’entreprise s’arrêtera à Isbergues du 1er au 6 octobre 2012.