Une nouvelle étape pour le projet E-Valley

Cession de l’ancienne base aérienne 103 de Cambrai-Epinoy

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9635 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Un processus en plusieurs actes. Il s’agit du troisième acte pour la reconversion de l’ex-BA 103, le premier ayant concerné les terrains du stand de tir de la Buse et le deuxième, les 181 logements des résidences «Carré de Paille», «Commandant Mouchote» et «Commandant de base».

L’acte signé avec les collectivités permettra de pouvoir mettre à disposition les terrains pour le projet E-Valley, base logistique à destination d’entrepôts à usage industriel, de commerce et de bureaux, pour y accueillir à terme environ 1 300 employés.

Michel Lalande a salué «la mobilisation constante de l’État pour la réussite de ce projet de reconversion dont l’importance est majeure pour les territoires du Cambrésis et de l’Artois et plus largement pour l’ensemble de l’économie régionale». Il a souligné que «les acteurs du territoire ont bénéficié d’un accompagnement, dès la fermeture de la base, afin de compenser les effets de la fermeture de la base aérienne, puis, dans un second temps, afin de construire un projet de développement économique».

Pour Fabien Sudry, préfet du Pas-de-Calais, «cette signature est le résultat d’un travail partenarial qui permettra une reconversion ambitieuse du site de l’ancienne base aérienne par le développement d’un projet économique structurant générateur d’emplois. L’État demeure mobilisé aux côtés des collectivités et du porteur de projet, afin de concrétiser cette reconversion en parfaite synergie avec les futurs aménagements du canal Seine-Nord Europe».

Alors que le contrat de redynamisation de site de défense (CRSD) signé en 2011 prévoyait un soutien financier de l’État de près 12 M€, au final plus de 22 M€ ont été engagés. Le CRSD a permis le maintien de 1 120 emplois et la création de 2 300 emplois. Les participations du Conseil régional, des conseils départementaux du Nord et du Pas-de-Calais, des intercommunalités, de Cambrésis développement économique et Initiative Cambrésis ont permis de porter le niveau d’investissement à près de 40 M€.

 

Création d’un nouvel espace économique. La base va pouvoir se muer en espace économique d’envergure européenne. Initié en 2014 sous le nom de projet Narval, E-Valley prévoit de créer une grande base logistique dédiée aux acteurs du e-commerce, comprenant entrepôts, écosystème complet dédié aux acteurs de cette filière, services divers aux entreprises (hôtels, restaurants, etc.). A quelques centaines de mètres des autoroutes A2 et A26 et du débouché du futur canal Seine-Nord Europe, ce projet unique en Europe, dédié à l’excellence des métiers de la e-logistique, représente  un investissement de 250 M€ pour le porteur du projet.  La prochaine étape est de conclure une promesse de vente avec le groupe BT Immo, afin que celui-ci puisse déposer toutes les autorisations nécessaires à l’instruction du projet E-Valley et donner un coup d’accélérateur à la conduite de son projet avec des retombées importantes en termes d’emplois et d’activités.

 

Encadré :

Quelques chiffres

• 700 000 m² d’entrepôts annoncés

• 1 500 emplois seront créés sur la zone E-Valley

• 196 hectares cédés par l’État à Osartis-Marquion (deux tiers du foncier de la BA 103)

• 18,9% du budget d’Osartis-Marquion est dédié au développement économique du territoire

D.R.

Lors de la signature des actes de cession de l’ancienne base aérienne 103 : François-Xavier Villain, président de la communauté d’agglomération de Cambrai, Xavier Bertrand, président de la Région Hauts-de-France, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France et préfet du Nord, Fabien Sudry, préfet du Pas-de-Calais, Michel Dagbert, président du conseil départemental du Pas-de-Calais, et Pierre Georget, président de la communauté de communes Osartis-Marquion.