Un Lillois élu président des Jeunes Avocats

Publié dans l'édition Nord N. 8350 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Stéphane Dhonte, un avocat impliqué dans les instances de sa profession.

Stéphane Dhonte, un avocat impliqué dans les instances de sa profession.

Le Lillois Stéphane Dhonte a été élu président de la Fédération nationale des unions des jeunes avocats à l’issue du 68e congrès tenu à Aix-en-Provence dans les premiers jours de juin. Agé de 39 ans, avocat au barreau de Lille depuis 1997, ancien membre du Conseil de l’ordre, Stéphane Dhonte, qui succède à Romain Carayol à la tête du syndicat majoritaire de la profession, est associé du cabinet Médicis avocats.

 Il s’est notamment fait connaître comme avocat d’un des acquittés de l’affaire dite d’Outreau. Il a annoncé les trois chantiers syndicaux qui rythmeront son mandat : création d’un groupement national de défense des collaborateurs ; nouvelles technologies, source de nouveaux champs d’activité ; solidarité entre générations. Audelà de ces thèmes prioritaires s’ajoutent “les interrogations de toujours, au premier rang desquelles l’aide juridictionnelle”, notamment dans le cadre de la nouvelle garde à vue issue de la loi du 14 avril 2011 dont il est l’un des plus ardents opposants et qu’il faut, selon lui, “tailler en pièces car contraire à la Convention européenne des droits de l’homme”.

 Stéphane Dhonte entend également s’opposer farouchement au projet de loi sur le jugement des mineurs en cours d’élaboration au Parlement car “un Etat qui a peur de ses enfants est un Etat qui se meurt”. Le Parisien Yannick Sala a, quant à lui, été désigné premier viceprésident, appelé à succéder à Stéphane Dhonte à l’issue du prochain congrès de la FNUJA qui se déroulera à Lille en mai 2012.

 La FNUJA, Fédération nationale des unions des jeunes avocats, a été créée en avril 1947. Cette association syndicale, la plus représentative de la profession, réunit les avocats de moins de 40 ans, qui constituent aujourd’hui plus de 50% du barreau français. Elle rassemble les 110 unions des jeunes avocats réparties partout en France, représentant un réseau implanté dans près de 130 barreaux, et coordonne leurs actions.