La Côte d’Opale chercheune cohérence

La CCI Côte d’Opale fête sa première année. Après la réforme territoriale qui a touché le pouvoir consulaire des territoires, l’organisation des moyens consulaires est encore en cours. Présidée par Jean-Marc Puissesseau, la CCI Côte d’Opale cherche à projeter une image attractive, mais a du mal à rattraper son retard malgré ses atouts géographiques et équipementiers.

Se rapprocher pour être plus fortà l’international

Quand cinq entreprises de la région décident de s’allier pour s’attaquer à des marchés internationaux, cela donne un exemple adapté à l’industrie, à l’image de ce qui peut déjà se faire dans le domaine de l’aéronautique. Une force industrielle capable de s’adapter aux demandes des grands donneurs d’ordre et surtout rivaliser avec les entreprises allemandes pourtant à la pointe. Explications.

Finorpa montre son intérêtpour la Côte d’Opale

Le groupe Finorpa s’intéresse à la Côte d’Opale. Une agence a été créée cet été et trois personnes sillonnent désormais le territoire en quête de projets à soutenir. A Coquelles, les membres de la financière régionale avaient invité leurs clients et les acteurs du territoire pour inaugurer ses nouveaux locaux.

Une psychiatrie davantage ouvertesur la ville

Un ensemble immobilier de 6 000 m² abritant 71 chambres (80 lits), pour un investissement de 17,5 millions d’euros et la création de 25 emplois : le nouveau centre de psychiatrie de l’hôpital Duchenne de Boulogne, entré en service le 11 octobre, a été inauguré le 3 novembre par le directeur général de l’Agence régionale de la santé, Daniel Lenoir, et le député-maire de Boulogne, Frédéric Cuvillier.