NOTAIRES, AVOCATS, EXPERTS-COMPTABLES, CONSEILLERS EN PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE

Calais et Caudry en reconfiguration

Un an après la sortie du redressement judiciaire
de Noyon, la dentelle de Calais fait une fois
de plus l’actualité judiciaire. Le fabricant
Desseilles, filiale du groupe letton Lauma, sera
fixé sur son sort le 21 juillet prochain quand les
juges du tribunal de commerce de Boulogne-sur-
Mer décideront du plan de continuation présenté
par la direction. Au-delà du cas de Desseilles, la
filière à deux branches (Calais et Caudry) a vécu
une année mouvementée depuis le printemps
2010 avec Noyon frôlant la perte de contrôle
familiale, la fusion des deux teintureries
de Calais, des collaborations à Caudry, un
changement de philosophie chez le fabricant
phare caudrésien Holesco… Des soubresauts qui
augurent d’une nouvelle ère dans la filière.

96
Vous devez être connectés pour visualiser cet article