Un parfum de révolution

La reprise du dentellier Desseilles par ses trois
cadres dirigeants, soutenue par deux fabricants
caudrésiens (Solstiss et Bracq), remet en cause
un principe fondateur de la profession : la
prédominance du tulliste. Cet ouvrier-cadre,
dépositaire exclusif du savoir-faire en termes
de tissage mécanique, longtemps qualifié de
“seigneur”, ne serait plus indispensable : les
nouveaux actionnaires ont décidé de faire
confiance à une nouvelle génération.

16
Vous devez être connectés pour visualiser cet article