11e Palmarès régional Deloitte Technology Fast 50

SeaFrance fait de la résistance

Tout n’est pas encore fini
pour SeaFrance : les deux
offres concurrentes déposées
par DFDS et les salariés de
l’entreprise seront soumises
le 28 janvier aux juges du
tribunal de Paris après la
décision du 16 novembre
dernier de donner un ultime
sursis à la filiale maritime
de la SNCF. Le naufrage de
SeaFrance sonnerait le glas
d’un territoire particulièrement
touché par la crise avec
un chômage endémique.
Pétition, mobilisations
diverses des élus, intervention
du Conseil régional, mise
à l’arrêt des navires par
l’administrateur judiciaire,
les épisodes s’enchaînent.
La chronique dramatique de
SeaFrance depuis sa mise en
redressement judiciaire en
2009 ne fait pas seulement
les choux gras de l’actualité :
c’est surtout un énorme
gâchis qui pulvérise tout un
pan de l’histoire économique
maritime.

17
Vous devez être connectés pour visualiser cet article