L’ombre de SeaFrance plane sur la convention d’ancrage territorial

Calais s’appuie sur RFFet la SNCFpour rebondir

L’Etat, la SNCF, RFF, la ville de Calais ont signé
le 3 avril dernier une convention d’ancrage
territorial qui doit développer un véritable
plan d’action permettant de renforcer les
projets économiques locaux du Calaisis suite à
la liquidation de SeaFrance. Sur une durée de
trois ans, ce document implique les entreprises
publiques nationales à hauteur d’une vingtaine
de millions d’euros. Mais cette initiative
n’associe pas le Conseil régional, pourtant
prêt à mettre 10 millions d’euros pour aider le
Calaisis après la perte de sa compagnie maritime
française.

17
Vous devez être connectés pour visualiser cet article