xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

La fixation du prix à dire d’“Expert” dans les cessions d’en

Dans la plupart des opérations de cession d’entreprise, le prix de vente définitif n’est pas déterminé, dès
l’origine, par les parties. C’est le cas, notamment, lorsqu’il fait l’objet d’un ajustement ultérieur ou lorsqu’un
complément de prix lié aux performances futures de l’entreprise doit être versé au cédant. L’“earn-out”,
généralement payé en numéraire ou, de façon plus exceptionnelle, par remise de titres, est, en effet,
fréquemment utilisé pour intéresser le vendeur-dirigeant dont la présence au sein de l’entreprise pendant
la période de transition est souhaitable. S’ajoutent à ces hypothèses les cas de “vente future”, dans
lesquels la cession de l’entreprise s’opère en plusieurs tranches, seule une partie des titres étant cédée
immédiatement, l’autre faisant l’objet d’une promesse de vente.

13
Vous devez être connectés pour visualiser cet article