À CALAIS, CÉDRIC POTEZ ENTAME SA RECONVERSION

Débuts de la gouttière“à la demande”

L’époque où l’on
pouvait traverser
une vie en exerçant
toujours le même
métier est révolue : on
le répète à l’envi. Un
jeune Calaisien, Cédric
Potez, l’illustre à son
tour. Licencié d’une
société de transport,
il vient de créer une
entreprise de bâtiment.
Une entreprise pour
l’instant atypique : elle
n’intervient que dans le
domaine somme toute
étroit des gouttières
et ses méthodes
de travail ne sont
pas traditionnelles.
Rencontre.

20
Vous devez être connectés pour visualiser cet article