Agoshop : des produits de nettoyage et de traitement naturels vendus en ligne

Martin Carpentier rêvait de
devenir son propre patron.
Pari relevé. Ce jeune dirigeant
de tout juste 25 ans a su
trouver son activité : la vente
via Internet de produits de
traitement naturels contre
les moisissures, les taches
d’huile…, en provenance
d’un fournisseur allemand
avec qui il a signé un
contrat d’exclusivité. Un
accompagnement sérieux
a permis le lancement de
l’activité.

503
Martin Carpentier présente ses produits. Une gamme de produits naturels et concentrés, en respect avec l’environnement, utilisés par le particulier, l’entreprise ou les mairies ou écoles. Par la suite, la société songe à compléter son offre, dans la même ligne de conduite.
Martin Carpentier présente ses produits. Une gamme de produits naturels et concentrés, en respect avec l’environnement, utilisés par le particulier, l’entreprise ou les mairies ou écoles. Par la suite, la société songe à compléter son offre, dans la même ligne de conduite.

 

Martin Carpentier présente ses produits. Une gamme de produits naturels et concentrés, en respect avec l’environnement, utilisés par le particulier, l’entreprise ou les mairies ou écoles. Par la suite, la société songe à compléter son offre, dans la même ligne de conduite.
Martin Carpentier présente ses produits. Une gamme de produits naturels et concentrés, en respect avec l’environnement, utilisés par le particulier, l’entreprise ou les mairies ou écoles. Par la suite, la société songe à compléter son offre, dans la même ligne de conduite.

Créer à 25 ans. Depuis son domicile de Lambersart, d’où il exerce sa toute jeune activité, Martin Carpentier évoque son court parcours professionnel. Titulaire d’un BTS en management et commerce, il a travaillé dès la fin de ses études pour la grande distribution avant de vendre des surgelés en porte-à-porte. Une expérience formatrice. A force de côtoyer des amis dirigeants, il a eu envie de créer sa propre entreprise. “J’ai toujours eu ce projet en tête. Le fait d’avoir été scout et guide de France m’a donné très jeune un certain sens des responsabilités et des valeurs. Parmi celles-ci, le respect de l’environnement et l’avenir de la planète que je retrouve à travers mes produits. Mon entourage amical et familial m’a appuyé et averti. J’ai saisi aussi la complexité, la richesse et la difficulté du métier de dirigeant en écoutant des amis qui ont relevé ce challenge. J’ai voulu être prudent et me suis fait accompagner. Il m’a fallu un an pour mûrir mon idée avant de me lancer.”

Se faire accompagner. Pôle emploi et la BGE de Lambersart ont donc accompagné ce jeune entrepreneur. Les soirées d’échanges d’expériences menées par la Boutique de gestion, un prêt d’Initiative clé, un prêt Nacre et du CLAP, la mise en place d’un réseau relationnel, un suivi régulier ont constitué un tremplin efficace vers la création d’entreprise. Il s’agissait d’unir les compétences de Martin Carpentier – un sens du commerce et de la gestion – à un secteur d’activité intéressant. Des recherches sur le Net ont permis une mise en contact avec la société allemande AGO. Située au nord de l’Allemagne, cette entreprise met au point et fabrique depuis 11 ans, des produits performants et entièrement naturels, en respect avec l’environnement. Ils traitent les moisissures, les taches d’huile sur le carrelage, le tartre… Des répulsifs pour animaux et d’autres produits sont proposés à la vente sans danger pour la santé. Fondée par André Goldapp, cette société se développe à l’international en confiant ses produits à un revendeur exclusif. La Suisse et l’Autriche ont été les premiers revendeurs. Martin Carpentier a séduit le groupe AGO qui lui a fait confiance.

Des produits pour le particulier, les écoles, les entreprises, les hôpitaux… Plusieurs rencontres ont été nécessaires avant le lancement d’Agoshop, société indépendante qui achète les produits, les gère et les promeut, puis les fait parvenir au consommateur, le particulier essentiellement. “Je suis obligé de respecter les prix de mon fournisseur et son code de déontologie mais ne suis pas tenu à ne vendre que ses produits. Par la suite, je complèterai ma gamme avec d’autres fournisseurs mais toujours selon les mêmes principes. Très respectueux de l’environnement, les produits AGO se font connaître par le bouche à oreille et mes clients deviennent de plus en plus nombreux. Je stocke dans un local proche de mon domicile d’où j’exerce mon activité. Je bénéficie de ses conseils et nous dialoguons par Skype. Je réponds en direct aux questions de mes clients et assume moi-même les envois. Je vends surtout au particulier même si quelques points de vente soigneusement sélectionnés proposent mes produits mais ça reste accessoire. Je peux répondre aux appels d’offres pour l’utilisation de mes produits dans les mairies ou les entreprises, les écoles, centres de soins… Seul le conditionnement change. Le commerce en ligne reste mon vecteur de développement mais je me déplace. J’aimerais par la suite embaucher une personne. Pour l’instant, j’investis dans les achats.” Un dernier point et non des moindres : avant de clore l’entretien, ce jeune dirigeant avoue que le soutien de son entourage reste essentiel : “Si les proches n’adhérent pas au projet et ne le soutiennent pas, c’est difficile de créer. C’est pour moi la clef de la réussite. J’ai de la chance : mon amie et mes parents ont compris mes objectifs et je n’ai pas encore de charges financières trop lourdes.” En résumé, l’aventure de la création pour des jeunes de moins de 25 ans est possible à condition qu’ils aient la tête sur les épaules, l’accompagnement de structures d’aide à la création, le soutien des proches, un secteur porteur et une bonne dose de courage et de patience. Une alchimie complexe mais possible.

APE : 4791 B Siret : 533 839 155 00017 Tél. : 06 16 68 93 66 – www.agoshop.fr – info@agoshop