La Côte d’Opale s’ouvre à la conchyliculture

“Made in Dunkerque” : après les moules, des huîtres ?

De plus en plus, la Côte d’Opale, terre de pêche historique au même titre que la Bretagne, s’ouvre à l’élevage marin (comme Aquanor à Gravelines) et à la conchyliculture. A Audinghen et à Oye-Plage, un mytiliculteur élève des moules sur bouchots. A Dunkerque, des marins pêcheurs poursuivent leur diversification, voire leur reconversion. Après la mytiliculture, deux d’entre eux misent désormais sur l’ostréiculture.

44
Vous devez être connectés pour visualiser cet article