Quatrième Université d’été de la DFCG

Optimiser le pilotage des risques, une nécessité

L’arbitrage entre développement commercial et prudence financière figure aujourd’hui parmi les principales missions du directeur financier. Alors que le risque politique revient au premier plan et que le risque client demeure extrêmement sensible, où faut-il placer le curseur ? Témoignage de Ghislain Barrois, directeur financier et juridique chez Dickson Constant.

13
Vous devez être connectés pour visualiser cet article