à l’entrée du port de boulogne

Pompidou mobile plante son chapiteau

Un grand voyage dans l’art du XXe siècle est offert au plus grand nombre à l’entrée du port intérieur de Boulogne-sur-Mer, là où faisaient escale les paquebots transatlantiques et les ferries du transmanche. Le premier musée nomade au monde, le Centre Pompidou Mobile, a déployé son barnum dans l’esprit du cirque ambulant ou de la fête foraine. Sur ses cimaises, 15 chefs d’oeuvre de l’art moderne ou contemporain.

54
Vous devez être connectés pour visualiser cet article