Le projet calaisien d’un parc d’attractions à thème

Spyland pourrait s’installer à Calais et investir 500 millions d’euros

Le Calaisis fait des pieds et des mains pour que se réalise, zone du Virval, un parc d’attractions basé sur l’espionnage. Les élus locaux ont assisté à la signature d’un pacte de préférence entre Adevia, porteur foncier pour la communauté d’agglomération du Calaisis, et Noraparc, entreprise chargée de réaliser un projet de 500 millions d’euros d’investissements.

24
Vous devez être connectés pour visualiser cet article