Golf, 16e Open de Saint-Omer

Un grand cru 2012

“Quel barnum ! Tout ça pour des gens qui tapent dans une balle avec un bâton !” Cet invité à l’humour provocateur, peu initié aux charmes et aux subtilités d’un sport très technique, énonce cependant une vérité flagrante. L’organisation de l’Open de Saint-Omer, chaque année, éblouit le commun des mortels. La 16e édition ne déroge pas à la règle. Le millésime 2012, à l’évidence, est et restera un grand cru sportif, un grand cru économique.

9
Vous devez être connectés pour visualiser cet article