Doux à Graincourt-lès-Havrincourt

254 salariés en attente d’un repreneur

A 10 km de Cambrai, l’usine Doux de Graincourtlès- Havrincourt qui transforme les volailles à la marque de Père Dodu est dans une situation très difficile. Suite à la liquidation du pôle frais du groupe Doux auquel elle appartient, ses 254 salariés se posent des questions quant à l’avenir de ce site performant et naturellement sur leur avenir professionnel. Explications.

9
Vous devez être connectés pour visualiser cet article