La Maison de la diversité à Arques

Les associations et organismes qui viennent au secours des gens en grande difficulté font florès. On ne peut que le constater à défaut de s’en réjouir.

De g. à dr. : M. Loisel, M. et Mme Boutoille et M. Garcia, le bureau de la Maison de la diversité.
De g. à dr. : M. Loisel, M. et Mme Boutoille et M. Garcia, le bureau de la Maison de la diversité.
De g. à dr. : M. Loisel, M. et Mme Boutoille et M. Garcia, le bureau de la Maison de la diversité.
De g. à dr. : M. Loisel, M. et Mme Boutoille et M. Garcia, le bureau de la Maison de la diversité.

Les associations et organismes qui viennent au secours des gens en grande difficulté font florès. On ne peut que le constater à défaut de s’en réjouir. La Maison de la diversité, à Arques, s’efforce d’aider les demandeurs d’emploi : accueil, écoute, conseils lors du “Café boulot” (chaque jeudi au siège de l’association). Valérie reçoit 150 bénéficiaires du RSA durant l’année. Ces moments de convivialité ont pour effet de redonner confiance à des êtres parfois destructurés. Un tiers d’entre eux connaissent une issue dynamique : formation qualifiante ou contrat d’embauche. Mais deux handicaps majeurs se dressent sur le chemin d’un nouveau départ : la mobilité et l’informatique. Pour familiariser le demandeur d’emploi avec cet outil, 12 séances de 3 heures d’initiation lui sont proposées. Quant aux déplacements, le garage social et/ou le covoiturage offrent des alternatives adaptées.

Pour apporter à ces nouveaux laisséspour- compte, trop nombreux, ce réconfort nécessaire, le président Frédéric Boutoille aimerait que des bénévoles rejoignent l’association dont la tâche est importante et humainement exaltante.