Railenium

Une Fondation de coopération scientifique aux multiples enjeux

Le décret de création de la fondation de coopération scientifique Railenium a été signé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche le 26 octobre dernier.

722

 Ce décret marque une étape importante pour l’Institut de recherche technologique (IRT) dédié à l’infrastructure ferroviaire, et lauréat en mai 2011 du jury international pour la sélection des projets d’IRT dans le cadre des investissements d’avenir.

Les programmes d’investissements d’avenir interviendront à hauteur de 125 M€ dans le financement de l’Institut de recherche technologique. Railenium est un Institut de recherche technologique au service de la filière industrielle ferroviaire. Il est constitué d’une fondation de coopération scientifique et d’un centre d’essais qui sera géré par une société commerciale d’exploitation. Il est né de l’impulsion donnée par le pôle de compétitivité i-Trans et s’est appuyé sur le soutien constant et déterminant du conseil régional Nord-Pas-de-Calais. Labellisé dans le cadre des programmes d’investissements d’avenir en mai 2011, l’IRT a pour mission globale d’offrir une plate-forme unique de recherche-développement et d’innovation, d’essais, et d’ingénierie de formation en matière d’infrastructures ferroviaires.

La fondation a pour mission centrale de rapprocher les organismes de recherche publique et les entreprises pour développer des programmes de recherche et développement dans le domaine de l’infrastructure ferroviaire allant jusqu’au prototypage industriel. Ainsi, 28 partenaires de l’Institut de recherche technologique ont adopté les statuts de la fondation et prévoient de la doter de 20 millions d’euros. Ces partenaires rassemblent trois gestionnaires d’infrastructure, huit organismes de recherche et de formation, 16 entreprises de l’industrie, de la construction, des services et de l’ingénierie, et le pôle i-Trans. L’objectif de la fondation de coopération scientifique est de renforcer la compétitivité des industriels et entreprises de services par l’innovation et la maîtrise de nouvelles solutions, de développer la capacité de réponse des partenaires du projet dans la préparation d’une initiative technologique conjointe, « Shift2Rail », lancée par la Commission européenne dans le domaine ferroviaire, et d’améliorer la performance du réseau ferroviaire et de son interopérabilité au plan européen, grâce à l’innovation.

Des enjeux majeurs La fondation de coopération scientifique a notamment pour enjeux majeurs l’environnement, avec une réduction de l’empreinte carbone des transports ferroviaires et urbains, une atténuation des nuisances sonores, la limitation de l’empreinte environnementale en recourant aux matériaux issus de ressources renouvelables. Un système ferroviaire plus performant avec l’amélioration de la capacité d’une ligne ferroviaire, l’optimisation des opérations de maintenance et de chantier, la durabilité de la voie et de sa plate-forme. La sûreté et la gestion du réseau avec l’élaboration de réseaux de capteurs intelligents pour l’état de la voie, la surveillance des points sensibles de l’infrastructure et des systèmes de localisation des trains, ainsi que la réduction des coûts et des délais nécessaires pour l’innovation et la validation de nouveaux produits en développant l’ingénierie numérique et en investissant sur des bancs d’essais et des anneaux d’essais.

La fondation sera accompagnée par ailleurs d’un équipement majeur avec la réalisation, dans la région Nord-Pas-de-Calais, d’un centre européen d’essais ferroviaires comportant notamment un anneau de 6 km localisé dans le secteur Aulnoye-Aymeries/Bachant. Les études préliminaires s’achèvent, permettant ainsi le démarrage de la concertation sur cet anneau.

D’ores et déjà, à travers une association de préfiguration – présidée par M. Aliadière −, dont le rôle est d’engager d’urgence quelques actions prioritaires en faveur de projets de recherche, les membres du consortium ont décidé le lancement de 15 projets prioritaires dès cet automne.

Le premier conseil d’administration de la fondation Railenium s’est réuni le 28 novembre.