Construction de maisons

Un nouveau pavillon témoin à Mazingarbe

Le groupe Maison familiale présente une nouvelle maison haut de gamme, certifiée BBC.

ACT'Presse
Grands espaces et luminosité, le pavillon témoin est particulièrement soigné.
ACT'Presse
Les responsables du groupe Géoxia posent devant le nouveau pavillon témoin situé route de Béthune à Mazingarbe.

Né à Cambrai en 1949, le groupe Maison familiale a beaucoup évolué pour devenir une marque connue et reconnue. En 1991, l’entreprise a été reprise par Géoxia (ndlr : Maison Phoenix). «Notre groupe, Géoxia Nord, exploite trois marques : Maison Phoenix qui est réservée aux primo-accédants, Maison Castor un niveau au-dessus, et Maison familiale plus haut de gamme», présente Jean-Luc Roeckel, directeur de territoire.
La volonté du groupe est de devenir incontournable sur tout le territoire. Ainsi, à l’échelle de la grande région Nord (Nord-Pas-de-Calais, Somme, Aisne et Champagne), l’entreprise compte 20 agences, dont des maisons témoins à Lille, Valenciennes, Wizernes, Reims, Amiens. «A l’échelle du bassin minier, nous étions jusqu’à maintenant implantés à Lens.» Sur le Grand-Nord, l’entreprise réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 110 millions d’euros, emploie 320 salariés, dont 70 commerciaux.
Le pavillon témoins lensois était situé à côté de l’hôpital. Il a été revendu il y a deux ans et le bureau de vente a été transféré rue Raoul-Briquet en attendant que le groupe trouve un terrain pour y construire une nouvelle maison «aux normes d’équipements actuels et certifiée BBC».

ACT'Presse
Grands espaces et luminosité : le pavillon témoin est particulièrement soigné.

Plus de confort et classé BBC. Le nouveau pavillon est implanté à Mazingarbe, sur le très passant axe Lens-Béthune. Il s’agit d’une construction de 266 m2. «Normalement, un pavillon témoin a une surface de 130 m2, une maison à étage ayant pour objectif de montrer tout le savoir-faire du groupe», précise Jean-Luc Roeckel.
Chaudière murale à condensation alimentant deux planchers chauffants, menuiserie intérieure monobloc, fermeture extérieure en aluminium bicolore, vitrage spécifique, volets roulants électriques avec centralisation, chauffe-eau solaire, récupération de l’eau de pluie : «La construction a été particulièrement soignée, avec un double mur en brique de Porotherm, une isolation renforcée. Une attention particulière a été portée sur l’isolation à l’air.»
Il en résulte une maison répondant aux nouvelles normes en vigueur actuellement, entre la BBC et la RT 2012. «A titre d’information, la réglementation thermique de 2005 implique une consommation inférieure à 240 kW/m², la BBC inférieure à 60 kW/m².» La nouvelle RT 2012 est entrée en vigueur au 1er janvier dernier, avec une consommation de 50 kW/m².
Construire une maison dite passive et/ou équipée comme le pavillon témoin de Maison familiale coûte un peu plus cher à la construction mais offre des avantages, notamment en termes de réduction des factures et rend le projet éligible au « prêt à taux zéro plus ».

ACT'Presse
Le pavillon témoin est bien isolé et dispose d'une centralisation des commandes domotiques.

Constructeur de maisons individuelles. Le groupe Maison familiale travaille en sous-traitance avec une trentaine d’entreprises du tissu régional pour le gros œuvre, la couverture et le second œuvre. Il assure également le pilotage des chantiers et leur contrôle en interne. «Aussi, même si la réglementation est de plus en plus importante pour protéger les clients, nous portons une attention tout à fait particulière à la qualité des matériaux.» Sur le bassin minier, le groupe compte six commerciaux qui «font travailler 240 personnes et assurent une moyenne de 100 ventes/an».
En termes de construction, le groupe assure en métropole lilloise la construction de 80% de maisons en lotissement, et de 70%sur la région lensoise. «En zone rurale, nous construisons beaucoup plus de maisons individuelles», justifie le directeur.

Sur le grand Nord, l’objectif est pour le groupe Géoxia d’occuper de manière optimale le territoire et de produire entre 1 200 et 1 300 maisons toutes marques confondues, environ 350 pour Maison familiale. «Dans les années les plus fastes, nous réalisons jusqu’à 600 ventes Maison familiale par an.»
Parallèlement à l’ouverture de son nouveau pavillon témoin de Mazingarbe, le groupe Maison familiale revient sur le marché avec toute une série de nouvelles maisons orientées BBC et RT 2012, ainsi qu’une gamme spécifique avec des habitations à toit plat et de nombreuses ouvertures. Alors que, pour le moment, les constructions de type BBC ne représentent que 30% de la production totale, avec ces nouveautés la tendance devrait rapidement changer.