BGE Hauts de France

Un projet fictif de création d’entreprise

Une trentaine d’élèves de l’Ecole européenne d’esthétisme d’Arras ont présenté dernièrement leurs projets fictifs de création d’entreprise en présence d’un jury composé de professionnels du secteur de l’esthétisme, de professeurs de l’école mais aussi de chefs d’entreprise de l’Artois.Un projet multipartenaire. Ali Tikouirt et Olivier Jacobs, conseillers en création d’entreprise à la BGE Hauts de […]

11
Vous devez être connectés pour visualiser cet article