Signature d'une convention entre Eurasanté et la SATT Nord

Consolider la recherche dans le domaine de la santé

Il y a un an, dans le cadre du premier plan d’investissement d’avenir, 900 millions d’euros avaient été injectés pour faire émerger les sociétés d’accélération du transfert de technologies (SATT), manquant encore de visibilité sur le territoire français. Leurs objectifs sont pourtant clairs : être une interface privilégiée entre les laboratoires publics et les entreprises, et assurer la maturation de projets de recherche, à fort potentiel. Ainsi, pour booster le dispositif, Eurasanté et la SATT Nord ont signé une convention le 10 juillet dernier.

20
Vous devez être connectés pour visualiser cet article