A Calais, première étude pour Spyland

Spyland pas encore dans l’irréversible

Noraparc, porteur du projet du parc d’attractions dédié aux agents secrets, et l’agence Calais promotion ont signé mi-juin les premières conventions relatives aux études du projet Spyland. Un fonds de concours ouvert aux investisseurs potentiels doit servir à payer les études.

9
Vous devez être connectés pour visualiser cet article