De l’autre côté de la frontière

 L’addition empire pour Dexia. La banque franco-belge Dexia continue sa descente aux enfers. En cours de démantèlement, le groupe a annoncé une énième perte − de 905 millions d’euros au premier semestre contre 1,2 milliard d’euros sur l’année 2012… Dexia s’est séparé au début de l’année de la Société de refinancement local qui lui a occasionné une […]

4
Vous devez être connectés pour visualiser cet article