Le constructeur n’a pas signé de nouveau contrat depuis 2011

Fin du contrat AGC, quel avenir pour Bombardier ?

En 2001, Bombardier, le constructeur canadien de trains installé à Crespin (Valenciennois), bénéficiait du contrat « autorail à grande capacité » (AGC) qui lui faisait produire 700 rames en dix ans. Mais, depuis 2011 c’ est du domaine du passé.

171
Vous devez être connectés pour visualiser cet article