De l’autre côté de la frontière

Un patron belge sur deux prêt à licencier En Belgique, la moitié des employeurs ont l’intention de réduire leur personnel si les autorités ne donnent aucun «signal fort» en faveur de la compétitivité. L’échéance se situe avant les élections de mai 2014, d’après une enquête de la Fédération belge des entreprises (FEB), relayée par Le […]

17
Vous devez être connectés pour visualiser cet article