Rentrée de l'université du Littoral Côte d'Opale

Petit décrochage financier

Comme nous l’évoquions dans l’édition n° 8604 du 15 novembre 2013, faute d’audience certaines formations de l’ULCO ne figureront pas dans son prochain catalogue. Mais c’est aussi pour des raisons économiques que l’université a choisi de revoir son offre à la baisse. Sur les 120 000 heures de cours dispensées à l’année, 80 000 heures sont […]

8
Vous devez être connectés pour visualiser cet article