L’imprimerie des Chartreux retourne à Neuville-sous-Montreuil

  L’imprimerie générale de l’ordre des chartreux avait son siège à Neuville-sous-Montreuil entre 1875 et 1901. De là, d’innombrables ouvrages furent imprimés et diffusés dans le réseau européen des chartreuses ; 45 personnes faisaient alors tourner les machines. Transférée à Parkminster après le vote de la loi séparant l’Eglise et l’Etat, l’imprimerie fonctionnera au ralenti […]

13
Vous devez être connectés pour visualiser cet article