Franchissement de la Scarpe à Saint-Amand-les-Eaux

RFF pose deux tabliers de 200 tonnes en 72 heures

Truffé de cours d’eau zébrant la plaine, l’Amandinois est un cauchemar pour la circulation. RFF a dû consentir un lourd investissement pour le franchissement de la Scarpe

17
Vous devez être connectés pour visualiser cet article