De l’autre côté de la frontière

«Ryanafair » à Zaventem. C’est le jeu de mot de Benoît Cerexhe, leader du parti CDH au parlement de Bruxelles, à propos du lancement de la compagnie irlandaise à Bruxelles. L’édile proteste contre cette arrivée «anarchique» qui va augmenter les nuisances avec 20 000 mouvements d’avions annuels supplémentaires. Le député-bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre a dénoncé le modèle […]

24
Vous devez être connectés pour visualiser cet article